Charleroi a 350 ans

Le 3 septembre 1666 sur les hauteurs du village de Charnoy, est posée la première pierre de ce qui devient alors Charleroi. Cet acte fondateur figurant au registre paroissial constitue pour une ville, une forme d’acte de naissance. C’est cela que nous célébrons cette année.

Ses pères putatifs ont pour noms Charles II, Castel-Rodrigo ou Vauban.  Elle a bénéficié de l’attention de grands hommes, savants, penseurs, artistes ou capitaines d’industries tels que Solvay, Destrée, Navez… Elle offre toutefois le visage, marqué mais généreux, de sa population : les ouvriers et les bourgeois industrieux qui en ont fait ce qu’elle est.
Elle a grandi, ri et souffert ; elle s’est battue pour ses droits ou pour la liberté ; elle a perdu des fils, a connu des succès et des échecs.
Espagnole, française puis hollandaise, elle est aujourd’hui  belge et wallonne ! Elle est surtout le reflet de ses habitants. Votre reflet !

Cette année, elle célèbre ses 350 ans d’existence. C’est à la fois beaucoup et peu. A l’échelle de l’histoire des villes, Charleroi est jeune. Elle est, comme une jeune fille qui fêterait ses 20 ans, à un âge où l’on a déjà une histoire mais où tous les espoirs sont permis et de nombreuses portes encore ouvertes.
L’occasion est belle de célébrer le passé et de sourire à l’avenir. Nous le ferons ensemble au cours de cette année jalonnée de manifestations et d’événements que le Collège communal a souhaités aussi variés que possible ! Vous en découvrirez la teneur dans ce programme, puis plus en détail dans des publications, tout au long de l’année.
Le point d’orgue de ces célébrations sera le samedi 3 septembre, date anniversaire de notre Ville.  Toutes les rues du centre urbain vivront un mémorable moment de liesse, où passé et avenir se côtoieront. Ne ratez surtout pas cet événement !

Paul Magnette Bourgmestre

Julie Patte échevine de la Jeunesse, de l’Animation et des Fêtes, du Tourisme et des Relations internationales