Compte rendu 09/03/2007

Compte rendu de la séance du Conseil communal du 09 mars 2007


De l’urgence de remplacer deux hauts fonctionnaires

La double inculpation du receveur et du secrétaire communal a nécessité la réunion en urgence d’un Conseil communal extraordinaire le vendredi 9 mars 2007.

Il s’agissait pour les élus carolos de pourvoir au remplacement de Pierre Oversteyns et d’Eric Lecomte, deux hauts fonctionnaires inculpés la veille par la juge Baekeland de faux et usage de faux.

C’est le bourgmestre Léon Casaert qui a d’abord pris la parole pour exposer la situation et réclamer la confirmation de l’urgence. « En prenant cette mesure d’écartement des deux hauts fonctionnaires de la Ville, a souligné M. Casaert, nous avons l’espoir que l’ensemble des citoyens, du personnel et de fournisseurs y voient notre volonté de continuer les missions de la Ville. Ces mesures, prises à titre de mesure d’ordre, et qui ont pour seul objectif l’intérêt du service et la continuité de ceux-ci, n’emportent aucun jugement, en l’état, sur les faits qui sont reprochés aux intéressés, lesquels seront entendus le 20 mars par le Collège».

Sur le banc d’Ecolo, c’est luc Parmentier qui s’est exprimé. Le chef de groupe des Verts, pour qui cet épisode constitue un nouvel acte d’une tragédie en plusieurs scènes, a réitéré sa demande de voir les anciens échevins présents sous l’ancienne majorité de démissionner. « On ne peut pas rénover avec ceux-là même qui ont conduit Charleroi dans l’impasse. En ce sens, nous demandons la convocation d’un conseil communal extraordinaire, au cours duquel des explications précises devront être apportées quant au collège échevinal de décembre 2005 » a conclu Luc Parmentier.  En guise de réponse, le bourgmestre Léon Casaert lui a fait remarquer qu’il avait toujours, en sa qualité, la possibilité  de déposer une motion de méfiance personnelle.

Du côté du cdH, Véronique Salvi a précisé pour sa part que les faits en question ne devaient en aucun cas remettre en cause le travail accompli par la nouvelle équipe depuis le 4 décembre et qu’il fallait laisser la justice accomplir son devoir.

Un huis-clos a ensuite été réclamé par le bourgmestre pour officialiser la nomination des secrétaire et receveur communaux. Monsieur Bernard Bermils, secrétaire communal adjoint, a été désigné pour assumer la fonction de secrétaire communal. Monsieur Eric Wartel assumera quant à lui celle de receveur communal.  Dans cette même édition, nous vous proposons de lire le portrait de ces deux personnalités qui ne sont pas tout à fait inconnues de la haute administration de la Ville.