L'opération se termine en beauté: Près de 3000 élèves ont fait "Gaff' à la route"!

Vendredi 19 Mai 2017 - 14:41

Après Bastogne, Verviers et Namur, c'est dans la métropole sambrienne que faisait escale depuis quelques mois l'opération « Gaff' à la route ». En collaboration avec la Ville de Charleroi, ce projet de sensibilisation à la sécurité routière porté par la Compagnie du HaZart aura touché en tout près de 3000 élèves tout au long de l'année au travers d'ateliers divers ludiques réalisés en classe. Ce vendredi, c'était la grande journée apothéose dans les murs du Palais des Expos.

« Tout au long de l'année, les jeunes ont fait preuve de créativité et d'originalité lors de leurs ateliers. Nous leur avons laissé carte blanche afin qu'ils soient à l'origine du message de prévention. En répétant ces messages, nous pensons avoir touché les jeunes concrètement et durablement » confiait, juste avant l'ouverture des portes à quelques deux mille ados venus découvrir le travail de leurs camarades, Emilie Maillen, directrice artistique de la Compagnie du HaZart. « L'objectif du projet consistait à aborder cette thématique sans intention moralisatrice, mais plutôt sensibilisatrice, originale et vraie ».

Rappelons-le, le projet auquel ont adhéré 8 écoles du secondaire - athénée royal de Marcinelle, l'institut saint André, la Samaritaine, l'institut saint Joseph, le CECS Couillet, l'athénée royal Ernest Solvay, le CECS La Garenne et l'athénée royal de Jumet - visait à sensibliser les jeunes de 12 à 18 ans, aux dangers de la route à travers différentes étapes mêlant formes artistiques et prévention routière.

« Nous sommes enchantés de la manière avec laquelle les choses se sont passées avec l'ensemble des partenaires (la Wallonie, l'AWSR, les TEC, FEDEMOTO, la police,etc). On avait vraiment à coeur, sous cette mandature, de développer un vrai programme de sécurité routière à destination de nos jeunes. C'était l'occasion de faire participer différents acteurs à un vrai projet structurant centré sur l'humain » précisait, quant à lui, l'échevin en charge de cette matière au sein du Collège, Eric Goffart.

Mais au-delà de prévention, ajoutait l'édile, « il est indispensable d'investir sur les 660 km de voiries que compte le réseau routier carolo et de réaliser des aménagements spécifiques aux abords des écoles. »

Il rappelait, dans ce cadre, que le collège saint Michel à Gosselies sera le premier établissement scolaire à bénéficier d'une refonte complète de ses abords. « Un montant de 800.000€ est investi dans la rénovation du Faubourg de Charleroi; ces travaux permettront d'augmenter les places de parking, de créer une nouvelle bande de roulage pour fluidifier le trafic, de sécuriser les passages pour piétons avec notamment un renforcement de l'éclairage et la pose de dalles podotactiles pour les PMR. D'autres écoles profiteront également d'aménagements divers". Plusieurs esquisses ont déjà été réalisées concernant l'école Trieu Albart (Gilly – chée de Ransart), l'école du Pirotia (Gilly – rue Pirotia), l'école de l'Hublinbu à Marcinelle (rue de l'Hublinbu-, l'école Jean Jaurès (Gilly – rue Try Royelle), ainsi que le Centre Orthogénique (Mont-sur-Marchienne – rue du Mayeuri).

« Nous sommes plus qu'enchantés par ce projet, les écoles ont répondu présent et c'est la preuve qu'on peut mener de beaux projets à Charleroi. C'était très ambitieux mais ce n'est qu'un début. D'autres actions de sensibilisation seront lancées prochainement car la thématique est vraiment très importante aussi bien pour les enfants du primaire que du secondaire » ajoutait de son côté l'échevine en charge de l'Enseignement, Julie Patte. En attendant, « Les étudiants sortent incontestablement enrichis des ateliers auxquels ils ont participé. Ils ont pu prendre part à des activités variées dans lesquelles ils se sont grandement impliqués: Je peux en témoigner puisque j'ai moi-même assisté à quelques-uns des ateliers proposés. Que ce soit le concours de slam, l'écriture d'une chanson, l'impression 3D d'une prothèse, l'enregistrement d'un spot radio, d'une capsule vidéo, la participation au spectacle « De(s)vie(s)... j'ai vraiment pu observer à quel point les élèves se sont personnellement investis et donné le meilleur d'eux-mêmes sous l'impulsion d'enseignants motivés".

On l'a dit, au total, ce sont quelques 3000 étudiants qui auront été sensibilisés par le biais de ce projet, à Charleroi. Ce vendredi, c'était l'heure du tomber de rideau dans le Hall 1 de Charleroi Expos. Une grande journée de clôture avec au programme un riche panel d'animations était organisée afin de mettre en valeur le travail des écoles participantes. En parlant de valorisation, précisions que le spot radio de prévention routière réalisé par le CECS Couillet a été dévoilé sur les ondes de Radio Contact entre le 15 et le 19 mai; que les écoles lauréates du concours de slogans verront leurs visuels être présents sur les supports distribués par l'AWSR dans toutes les communes de la RW. Ils seront également présents à l'intérieur de tous les bus TEC de Wallonie, des Maisons du TEC et sur son site internet. Enfin, ils seront présents sur 120 faces d'abribus au centre-ville de Charleroi dès septembre prochain. Bravo à tous!