Rive gauche: La ruée vers l'or!

Jeudi 09 Mars 2017 - 13:23

Complètement fou! Comme prévu, ils étaient des milliers, ce jeudi matin, sur le coup des 10h tapantes, à se presser devant les portes du nouveau centre commercial Rive Gauche. On savait qu'il y aurait du monde pour l'occasion, mais la vague déferlante qui a envahi les différents étages du complexe dès après l'ouverture officielle du césame en moins de temps qu'il ne faut pour le dire a sans doute surmonté les prévisions les plus optimistes. Une marée humaine; une scène digne d'une ruée vers l'or.!Merci les barrières Nadar. De bon augure pour ce moteur qui doit (ré)emballer le coeur de la ville basse.

Enfin là! Ouf, voici quinze jours encore, alors qu'on avait pu le visiter en primeur, on se demandait si Rive Gauche allait pouvoir accueillir ses premiers chalands ce jeudi 9 mars. Pari tenu: L'échéance a été respectée. Tout était prêt et savamment orchestré pour faire de ce 9 mars 2017, un grand jour à inscrire en lettres capitales dans le grand livre d'histoire de la cité sambrienne. Bravo à toutes les mains!

Près de dix ans de dynamique et d'atermoiements aussi ont le sait, sans oublier l'enveloppe de 250 millions d'euros mise sur la table par le promoteur privé auront été nécessaires pour amener à quai ce magnifique paquebot commercial de 35.000m2 abritant 95 enseignes de qualité, des espaces de bureaux ou encore du logement et un hôtel luxueux; un projet qui n'a qu'un seul objectif, comme toutes les interventions annexes concrétisées ou en passe de l'être: Faire revivre ce pan du centre ville. Pour ça, il fallait le rendre attractif: C'est fait! Les 800 emplois créés dans son sillage? La cerise sur la gâteau.

Le temps suscite la curiosité et l'envie; c'est sans doute là qu'il faut y trouver à tout le moins une des raisons qui a vu se presser, serrés serrés, aux portillons de Rive Gauche, tôt ce jeudi matin, des milliers de Carolos et vraisemblablement pas rien qu'eux. L'attente et la patience ont été longues et les dernières secondes avant le lever du volet mécanique auront sans doute paru une éternité pour tous ceux et toutes celles qui ont pu découvrir, avant tous les autres, ô privilégiés, un bijou qui est bien plus qu'un complexe commercial: Un outil à même de jouer les courroies de transmission du vent nouveau qui se lève.

Rive Gauche, plus qu'un centre commercial mais un projet de remembrement urbain, moteur de la revitalisation de cette partie de Charleroi qui s'était éteinte lentement au cours de ces dernières années, c'est sur quoi ont insisté d'ailleurs les autorités communales lors des quelques mot prononcés juste avant de couper le ruban symbolique. « C'est aussi un vrai projet de rénovation urbaine qui a entraîné et qui va entraîner dans sa suite de nombreux autres investissements" devait ainsi souligner le bourgmestre en titre, Paul Magnette, au moment de rebaptiser la place Albert 1er en place Verte. Il était accompagné, sur la tribune, par ses collègues échevins Ornella Cencig, Eric Goffart, Philippe Van Cauwenberghe, Raphaël Polet, gestionnaire de développement pour le compte de la société saint Lambert Promotion et, non loin de là, l'échevine Déléguée, Françoise Daspremont, des membres du Conseil communal et un partrerre de personnalités politiques ou issues de la société civile et industrielle. « Ce 9 mars, c'est une date de soulagement, mais aussi une date qui marque un tournant: C'est la fin d'un long chantier mais la première étape de la rénovation de cette partie de la ville qui ne fait que commencer; cet événement, c'est un moment de fierté collective, devail-il ajouter en substance avant de remercier tous les Carolos et plus particulièrement les commerçants pour la patience et la sagesse dont ils ont fait preuve durant toute la durée des travaux.

Tout vient à point à qui sait attendre mais ça y est: Rive Gauche a enfin ouvert ses portes dans un joyeux brouhaha qui laisse présager la convivialité qui va se réinstaller du côté du bd Tirou. Dans sa foulée et celles d'autres importantes réalisations (les quais et la place de la Digue rénovés, les rues piétonnes réaménagées, la placerelle, le Quai 10, le Centre de distribution urbaine,...) celles de la ville basse aussi s'ouvrent en grand sur des perspectives fort prometteuses. Charleroi, on y croit!

Quatre jours de fête: Les conseils mobilité

Durant les quatre journées spécifiques organisées à l'occasion de l'inauguration (du 9 au 12 mars), un délestage est organisé sur le parking des expos (P1) : stationnez votre voiture, prenez le métro à la station Beaux-Arts jusqu’à la station Tirou (à 350m de RG) gratuitement et en 7 minutes.

(Au-delà de la fermeture du métro, une navette de bus assurera le transit entre Tirou et le parking P1 jusque 21h30.)

Le bon plan : le Citybus du 9 au 11 mars (pas le dimanche 12 mars) vous dépose devant le centre commercial (parcours et arrêts disponibles sur www.infotec.be)

Venez en métro : les stations de métro Villette, Sud et Tirou se situent à moins de 500 mètres du centre commercial et de la place verte (infos sur www.infotec.be)

Venez en bus : arrêts de bus les plus proches > TIROU (lignes 1-3-25-35-71-86-138b-451-CITY BUS), VILLETTE (lignes 43-83-85-CITY BUS), CHARLEROI SUD (esplanade des bus)

Utilisez les parking relais du TEC (P+R) de Soleilmont (Terminus M4) ; de Gosselies (terminus L3) ou de Jumet (Madeleine) qui vous offrent plus de 370 places de parking gratuites et vous emmènent au cœur de la ville grâce aux stations de métro situées à deux pas

Venez en train : La Gare de Charleroi Sud est à <300 mètres (www.belgianrail.be)

Conseils mobilité pérennes :

Le Citybus (dès le 13 mars) propose un tout nouvel itinéraire vous déposant au pied des magasins grâce à l’arrêt « Rive Gauche » ; 2 bus par heure (horaires consultables sur infotec.be).

Venez en métro : les stations de métro Villette, Sud et Tirou se situent à moins de 500 mètres du centre commercial et de la place verte 

Utilisez les parking relais du TEC (P+R) de Soleilmont (Terminus M4) ; de Gosselies (terminus L3) ou de Jumet (Madeleine) qui vous offrent plus de 370 places de parking gratuites et vous emmènent au cœur de la ville grâce aux stations de métro situées à deux pas (lien infotec : http://www.infotec.be/fr-be/medeplacer/solutionsdemobilit%C3%A9/solution...)

Venez en train : La Gare de Charleroi Sud est à <300 mètres

Grâce aux SELFS présents sur tout le réseau métro et disponibles 24h/24, vous pouvez recharger rapidement tous vos titres de transport sur votre carte MOBIB (lien vers page infotec : http://www.infotec.be/fr-be/acheteruntitre/r%C3%A9seaudevente/self.aspx)

En voiture le parking Rive Gauche comporte près de 1.000 places, par ailleurs vous bénéficiez d’espace de stationnement dans les divers parkings du centre-ville : Inno, Tirou, Digue ou Yser.   

Le City Bus, un parcours redessiné pour rejoindre le nouveau centre-ville de Charleroi

La ville de Charleroi bouge. L’arrivée du centre commercial Rive Gauche et les nombreux travaux de rénovation urbaine ont complètement transformé la Ville Basse. Les Carolos peuvent profiter de nouveaux espaces publics de qualité et profiter de l’occasion pour se réapproprier le coeur de ville en y intégrant de nouvelles habitudes de mobilité. Par exemple, en empruntant le citybus. Seul transport en commun passant sur le boulevard Tirou, le City Bus est l’alternative idéale pour votre shopping en centre-ville.

Pour le bourgmestre en titre, Paul Magnette, « les alternatives de mobilité font partie intégrante du réaménagement urbain. Il fallait, avant tout, rendre aux Carolos l’envie de réinvestir la Ville et de se l’approprier pleinement ». L’enjeu était multiple. « Nous avons dû repenser l’espace public, réorganiser les conditions de circulation et de stationnement et faire du coeur de ville un lieu où il fait bon vivre, où les Carolos sont moins oppressés par la circulation automobile. Bien sûr, moins de trafic appelle plus d’alternatives : avec le City Bus, nous avons réintroduit le transport en commun sur le Boulevard Tirou qui n’en a plus connu depuis longtemps, faute de pouvoir y tenir ses temps de trajets. Et nous avons aussi fait la part belle à la mobilité douce avec plus de parkings vélo, une plus large zone piétonne et plus de zones de rencontre et des espaces publics de qualité ».

Concrètement, dès le lundi 13 mars, le City Bus vous emmène de la Ville basse à la Ville haute, ouinversement, tout en desservant des points stratégiques tels : l’arrêt de métro « Villette », l’hyper centre commercial Rive gauche (à la station éponyme), la rue de Montigny, la rue de la Montagne ou encore l’hôtel de ville.

Rive Gauche: La métropole sambrienne offre un nouveau coeur de ville au bassin de vie de Charleroi: Le dossier complet