TIBI donne son premier coup de balai sur Charleroi

Jeudi 01 Mars 2018 - 09:52

Depuis ce 1er mars, les missions de propreté publique sont officiellement confiées à Tibi (ICDI). L'ancien personnel de la Ville a été engagé par l'Intercommunale qui assurera désormais, 7 jours sur 7, le nettoyage mécanique sur toute l'entité ainsi que le balayage manuel sur le centre-ville. Dans le même temps, l'aspect répressif sera accentué contre les pollueurs.

C’est une révolution pour la propreté publique qui démarre officiellement à Charleroi ce 1er mars 2018. Et pas seulement par les nouvelles couleurs orange fluo arborées tant par le personnel que par les véhicules de Tibi. Pour le Bourgmestre Paul Magnette, c’est à la fois un aboutissement et le commencement d’une nouvelle dynamique. « Nous étions désireux de revoir le fonctionnement de la propreté à Charleroi. A la suite d’une étude lancée par l’ICDI, j’ai proposé,  en juin 2017, de transférer et de mutualiser nos capacités d’action en termes de propreté publique à un acteur externe, en l’occurrence l’intercommunale Tibi. Après la mise en œuvre administrative qui a permis le transfert de 68 agents, de moyens matériels ainsi que la mise à disposition de la caserne de Trésignies pour un appui logistique supplémentaire en centre-ville, les équipes sont prêtes à intervenir sur le terrain. Nous sommes persuadés que ce transfert sera le gage de résultats considérablement améliorés en termes de propreté publique pour le bénéfice de tous les Carolos. Partant, c’est le sentiment de sécurité mais aussi l’attractivité du cœur de ville et de toute l’entité qui se trouveront renforcés ».  

Pour Françoise Daspremont, « la création de ce deuxième secteur offre de nouvelle perspectives de déploiement pour Tibi. C’est un nouveau métier, certes, mais qui s’inscrit dans le prolongement du métier premier de l’intercommunale, à savoir, la collecte et la valorisation des déchets. C’est le signe, une fois de plus que Tibi est capable de relever tous les défis ! Je rappelle qu’il y a peu, nous inaugurions, à Valtris, l’unité de tri de déchets plastiques (P+MC) la plus performante de Wallonie.  En tant que Présidente de Tibi, je me réjouis que Charleroi soit la commune qui inaugure ce deuxième secteur d’activité. Nous ne doutons pas que les résultats seront au rendez-vous et que d’autres communes viendront tout bientôt rejoindre l’expérience. Je tiens encore à ajouter que les aspects humains du transfert et de la mutualisation ont été l’une de mes préoccupations majeures. Une attention toute particulière a été accordée à la situation personnelle de chaque agent de sorte que l’opération de transfert puisse conduire à la réussite personnelle, à une situation avantageuse et motivante pour tous dans ce métier qui n’est pas toujours évident ».
 
Une première en Belgique
 
"Depuis plusieurs années, nous travaillons à cette solution concrète aux défis de la propreté. Cette mutualisation est une première en Belgique et pour le carolo, cela doit signifier plus de propreté au quotidien. Concrètement, les équipes travailleront 7jours/7, 365j/an. Cette nouvelle organisation assure une présence continue des équipes et des machines sur le terrain pour en chasser la pollution. Et en même temps, ce partenariat avec Tibi permet de renforcer l'action de la ville dans tous les quartiers du territoire carolo", précise pour sa part l’Échevin de la Propreté Cyprien Devilers.
Concrètement sur le terrain 
 
Pour d’évidentes raisons opérationnelles, le transfert s’opère en deux temps. Dès à présent, le balayage mécanique (au moyen des balayeuses) et manuel de l’intra-ring ainsi que le balayage mécanique de toute l’entité a été repris par Tibi.
Le travail des équipes est organisée du lundi au samedi, en deux pauses, couvrant une plage horaire allant de 5h30 à 22h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00.
Pour l’intra-ring, à partir du 1er mars, Tibi assure les missions suivantes : 
 
• Enlèvement de dépôts sauvages et encombrants
• Le balayage des rues (mécanisé et manuel)
• La vidange des corbeilles publiques
• La prévention via des campagnes de sensibilisation
 
Les citoyens peuvent déjà signaler à Tibi (via le site www.icdi.be sous l'onglet "propreté publique") un problème de propreté publique dans l'intraring de Charleroi afin qu'une intervention soit planifiée dans les plus brefs délais. 
Les missions de répression et de curage des avaloirs resteront du ressort de la Ville de Charleroi. Les citoyens sont donc toujours invités à prendre contact avec la Ville de Charleroi pour des questions relatives à :
• des incivilités diverses,
• la malpropreté liée à un commerce,
• un avaloir bouché,
• des graffitis et tags,
• un nourrissage d'animaux,
• un affichage sauvage,
• la propreté liée aux arrêts des TEC, aux abords de la SNCB
 
Enfin, soulignons que la répression se verra accentuée contre les personnes qui ne respectent pas la propreté publique. En effet, des équipes d'agents constatateur patrouilleront régulièrement sur le terrain  afin de dénicher tout pollueur qui risquera une amende pouvant atteindre 250 euros. Un citoyen averti...