nouvelles constructions de logements de 2012 à 2018

Avec une population estimée à plus de 250 000 habitants pour 2050, le défi démographique à Charleroi pour les années à venir est bien réel. Afin d’appréhender au mieux cette situation, il est essentiel, pour la Ville de Charleroi, de promouvoir dès maintenant la construction de nouveaux logements de qualité et adaptés aux besoins de leurs futurs occupants.

Aussi, dans un souci de précision et afin de disposer d’un outil comparatif global, les chiffres présentés ci-après s’attèlent à comptabiliser les logements unifamiliaux privés construits sur le territoire carolo ces cinq dernières années. 

Depuis 2012, pas moins de 1439 nouveaux logements ont ainsi été recensés au sein des 15 communes de Charleroi. Pour chacun d’entre eux, les procédures d’octroi ont fait l’objet d’une attention toute particulière, tant par le Collège Communal que par l’Administration de la Ville, en misant davantage sur la qualité ces logements que sur leur quantité.

En effet, au cours de ces cinq dernières années, nous pouvons observer qu’une grande majorité des logements construits en territoire carolo comprennent deux à trois chambres et une honorable superficie moyenne statuant entre 53 m² (studios), 97 m² (appartements) et 192 m² (maisons).

Prouvant la capacité actuelle de la Ville à faire face aux enjeux démographiques, sans pour autant léser la qualité des nouveaux logements,  ces chiffres  évoluent en adéquation avec l’élan impulsé ces dernières années en matière de rendensification à Charleroi qu’il nous est primordial de pérenniser. 


Ornella Cencig
Echevine de l’Urbanisme et du Logement


Paul Magnette
Bourgmestre


OBJET DE L’ÉTUDE

 

La présente étude statistique porte spécifiquement sur les octrois de permis d’urbanisme délivrés entre décembre 2012 et février 2018 pour la construction de logements privés, c’est-à-dire de maisons unifamiliales et de logements en immeubles (appartements, duplex et studios).

En revanche, cette étude statistique exclut toute création de logements privés par le biais de subdivisions ou de changements d’affectations, ainsi que toute construction de logements publics.

 

Retrouvez les résultats de cette étude : ici

Présentation des résultats de cette étude : ici