Une collaboration fructueuse pour un espace public de qualité !

Vendredi 27 Avril 2018 - 11:26

Les services de la Voirie, Propreté et Ecologie urbaine (avec le soutien de Tibi) mènent actuellement des actions conjointes au sein de différents quartiers. Leur mission : arpenter un périmètre déterminé et détecter tous les problèmes liés à la voirie, à l’environnement, aux dégradations ou encore au non-respect du règlement général de police. 

Ce nouveau dispositif, appelé "arpenteurs", est issu d'une réorganisation du travail des services communaux sous la conduite d'un fonctionnaire dirigeant. Le Bourgmestre Paul Magnette n'y est pas étranger : "Le personnel communal fait un beau boulot, mais je me suis rendu compte que les services n'étaient pas vraiment organisés entre eux. L'idée, c'est d'avoir ici une approche intégrée. On réalise l'entretien des espaces verts, on règle les problèmes de voirie. Tous les services sont impliqués dans un périmètre établi autour d'axes fréquentés et abîmés." Des agents constatateurs peuvent également intervenir pour rappeler aux riverains leurs obligations qui, si elles ne sont pas respectées, peuvent déboucher sur une amende administrative.

La première action a débuté sur Gilly où une dizaine d'agents ont balisé le quartier et détecté pas moins de 80 points où une intervention s'avérait nécessaire. Après cette cartographie, il a fallu planifier le nombre d'heures et d'hommes nécessaires pour remettre tout en ordre : trou dans les routes, panneaux manquants, pavés descellés, dégradations diverses, dépôts clandestins... Et depuis ce jeudi, les équipes sont entrées en action : "Il s'agit d'une remise à niveau complète et je suis déjà agréablement surpris du résultat dans les rues gilliciennes." Ce type d'opération est bien entendu appelé à se poursuivre au sein des 55 quartiers de Charleroi. En moyenne, il faut compter plus ou moins un mois d'intervention des agents communaux et une dizaine d'opérations de cette envergure devraient être prévues par an. Ce qui permettrait normalement de passer dans tous les quartiers en 5 ans.