Bèn râde el ' Mad'leine !

Lundi 16 Juillet 2018 - 13:31

La légende raconte qu'au 14e S., la châtelaine de Heigne, la noble et généreuse Marie-Madeleine, fut atteinte par la peste qui ravageait nos régions. Pour conjurer le mal, toute la population entreprit alors une procession. Au cours de celle-ci, à hauteur de Thiméon, un cavalier rejoignit les marcheurs afin de leur annoncer la guérison miraculeuse de la châtelaine. De joie, prieurs et pèlerins se mirent à danser. Depuis ce pré s'appelle "Terre à l'danse" et constitue l'une des étapes clés du Tour de La Madeleine qui, au cours des ans, a acquis un caractère de marche folklorique, indissociablement lié à l'histoire de Jumet et de ses industries.

Le 22 juillet 2018, La Madeleine connaîtra sa 638e édition. Un Tour qui promet puisqu'il rassemblera, du côté des sociétés folkloriques, plus de 1300 marcheurs et près de 600 musiciens. Le coeur de la Madeleine bat évidemment le dimanche, dans le respect de la tradition, avec le départ du Tour à 5 h du matin, à la chapelle de Heigne, au sortir de la messe des pèlerins (à 4 h). Mais la Madeleine, c'est aussi 4 jours de fête, du 20 au 23 juillet, une période rythmée de nombreuses animations, concerts gratuits...et l'un des plus grands champs de foire de Wallonie totalisant 45 métiers forains. Vous pouvez en découvrir l'affiche et le programme ici.

Proclamée chef-d'oeuvre du patrimoine immatériel de la Communauté française de Belgique en 2004, la Madeleine, comme 14 autres marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse, a été reconnue comme chef-d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO en 2012.