Villes Ariane: Mini-fusées pour grand anniversaire à Monceau-Kourou...

Le 10è anniversaire de la Communauté des Villes Ariane sera célébré le jeudi 9 octobre prochain. A cette occasion, des lancements de mini-fusées auront lieu simultanément dans quelques 16 villes europénnes. A Charleroi, qui participe au projet, on a eu l'idée d'y associer les jeunes générations. C'est ainsi que trois écoles - l'athénée Solvay, les centres éducatifs de Couillet et de la Garenne - ont pris part, avec l'aide d'un ingénieur de chez Thalès-Aliéna, à la réalisation de 28 petits engins au total. Ils s'élanceront dans le ciel en même temps que les neuf cents et quelques autres sur le coup de 15h, depuis la plaine de jeux de Monceau-Kourou. Mise à feu actionnée...

10, 9, 8, 7, 6... C'est, malgré l'adrénaline qui monte, qui monte... dans le calme et la sérénité que la douzaine d'étudiants de 5è et 6è années participant à cette expérience achevaient, lorsque nous les avons rencontrés voici quelques jours, la confection de ces fusées miniatures, en attendant l'heure H. En attendant l'heure fatidique, dans leur classe  transformée en centre de montage, ils et elles, émargeant qui en section "scientifque", qui en section "sportive", se relayaient tour à tour, avec soin et concentration, à la découpe, au ponçage, à l'assemblage des divers élements constituifs des Ariannes liliputiennes, conception made in America

Liliputiennes, qui ne mesurent pas plus haut que trois pommes - 40cm, excusez du peu- mais qui ont tout, malgré qu'elles soient faites uniquement de papier, carton, de bouts de ficelles et d'ogives en bois, vraiment tout d'une grande. Même ce micro-moteur qui leur pemettra de sortir de la rampe de lancement à une vitesse de près de 300km/h et de s'élever dans le ciel carolo à près de 150m au-dessus de nos têtes...

"Je trouve le projet très intéressant sur le plan de la rencontre entre étudiants de différentes sections; c'est une belle occasion aussi de participer à cette grande communion d'étudiants à travers toute l'europe" se félicitait lors de sa visite récente au CECS la Garenne l'échevine en charge de l'instruction et de l'éducation Latifa Gahouchi. Un projet intéresant, qui permettra qui plus est, une large exploitation pédagogique ou de susciter, c'est le voeu des enseignants, des vocations pour les matières scientifiques et spatiales. Sait-on jamais... 

Photo des étudiants confectionnant une mini-fusée Ariane