L'abri de nuit de la rue Dourlet a été inauguré

Du Mercredi 26 Novembre 2008 - 01:00 au Jeudi 26 Novembre 2009 - 01:00

Le nouvel abri de nuit de la rue Dourlet - dont on peut lire la présentation détaillée dans notre dernière édition en ligne du Charleroi Magazine (rubrique "nos publications") a été inauguré ce mercredi soir en présence notamment des ministres régional et fédéral Didier Donfut et Paul Magnette, du secrétaire d'Etat à la lutte contre la Pauvreté, Jean-Marc Delizée, ainsi que du bourgmestre J-J. Viseur, de Bernard Dallons, échevin de l'Action sociale et président du CPAS, de plusieurs conseillers communaux.

Pour rappel, ce nouvel abri de nuit, situé à proximité du centre de la métropole  (au n° 34)permettra de renforcer le dispositif d'accueil mis en place afin de répondre aux situations de difficultés sociales et de détresse vécues durant les périodes hivernales par des personnes sans domicile fixe. 

Grâce à ses 15 lits supplémentaires (12 lits hommes + 3 lits spécifiques), cela va porter la capacité totale d'accueil des 5 abris de nuit carolos à 55 lits. "Cette structure rencontre certainement des besoins immédiats. Il s'agit ici de la première étape d'un futur centre multidisciplinaire qui pourrait voir le jour en ces lieux" a souligné Bernard Dallons qui a profité de l'occasion pour rappeler le rôle pionnier joué par notre ville en matière d'urgence sociale. L'urgence sociale dont on sait que la problématique du logement constitue, et de loin, la première cause d'appels auprès des services du CPAS.

"L'aboutissement de ce projet, c'est tout d'abord l'expression d'une forte synergie entre la Ville et son CPAS. Il faut y voir le signe d'une volonté commune d'apporter une véritable réponse structurante à cette problématique" a précisé pour sa part le bourgmestre Jean-Jacques Viseur. "C'est la preuve que Charleroi a un coeur qui veut battre pour tout le monde"a-t-il ajouté. Oui, mais jusqu'à quand cela sera-t-il possible? J-J. Viseur n'a pas caché son souci qu'au rythme où s'accentue cette problématique- et dans un contexte de restriction budgétaire, il sera de plus en plus difficile à l'avenir à Charleroi d'affirmer (parfois malgré elle) sa réputation de capitale sociale. "Il viendra un moment où la situation deviendra intenable" a conclu J-J. Viseur qui a profité de la présence des excellences ministérielles pour leur rappeler combien il était urgent, dans certains secteurs, d'adapter, voire renforcer la législation.

Photo de l'inauguration de l'abri "Dourlet"

Le dispositif de l'abri de nuit

L'abri se situe au n° 34 de la rue Dourlet