Prix de la Propreté 2017: L'appel à projets est lancé

Jeudi 13 Juillet 2017 - 10:04

Le 8e appel à projets en faveur de la propreté publique à Charleroi est lancé. Cette édition propose une nouveauté :  Ce ne sont pas quatre mais cinq catégories qui seront primées!

Axé sur la participation citoyenne, ce prix invite les Carolos à faire preuve de créativité pour améliorer la qualité de vie dans notre métropole. Les candidats ont jusqu'au 27 octobre 2017 pour transmettre leur dossier à la Division Propreté de Charleroi. 

Pour cette 8e édition, la Commission Propreté innove et propose cinq catégories de prix :
- le prix de la propreté et des écoles – monde pédagogique,
- le prix de la propreté et des quartiers,
- le prix de la propreté et de l'innovation,
- le prix de la propreté et des mouvements de jeunesse,
- et nouvelle venue dans la compétition, la catégorie “prix de la propreté coup de coeur”.

Pour Cyprien Devilers, échevin de la Propreté : “Cette initiative intègre parfaitement l’idée que la propreté publique doit rester une question de fierté pour tous. Chacun d’entre nous est un maillon de la chaîne de la salubrité publique. Nous travaillons à la redynamisation de la ville, il est donc essentiel de récompenser les projets carolos et de soutenir leur mise en oeuvre. C'est pourquoi les premiers de chaque catégorie se verront attribuer un prix de 1.500€, les deuxièmes recevront 500€.”

Les gagnants seront désignés par la Commission Propreté. La sélection s'opérera sur base des dossiers transmis à la Division Propreté. La remise des prix aura lieu début 2018. 

Pour obtenir le règlement, appelez le 071 86 94 12 ou envoyez un mail à secr.dir.proeco@charleroi.be

Les gagnants 2016 

Ecoles et monde pédagogique

Pour le monde pédagogique et les écoles, c’est l’Institut Notre-Dame de Charleroi avec Clean the city ! Pour une ville-basse propre ! qui a emporté la première place. Ce projet visait à sensibiliser les 800 élèves du secondaire à la propreté de leur environnement direct (dans et aux abords de l’école). Ce travail visait un partenariat avec le primaire mais aussi avec les passants et les riverains (distribution de folders et affichage). L’institut prévoyait également des actions « coup de poing » de nettoyage par les élèves, avec désignation d’ambassadeurs de la propreté.

A la deuxième place, on trouvait le CECS Couillet. Cet établissement scolaire proposait un projet multifacettes  comprenant la création d’un logo et d’un slogan pour soutenir des actions ludiques sur le terrain renforcées par des supports de communication (dépliant sur le tri sélectif, cartes postales, micro-trottoir, etc). 

Quartiers

Dans la catégorie quartiers, le comité d’initiative de Propremy se hissait à la première place. Ses membres s’investissent depuis plusieurs années déjà en faveur de la propreté publique. Ils projetaient l’édition d’un vade-mecum de la propreté ainsi qu’une vaste opération sur le terrain avec les riverains et les enfants de Dampremy.

Propremy était suivi des bénévoles de Coucou les Immondices. Ils souhaitaient établir une continuité avec la mobilisation et la sensibilisation des habitants de Marchienne-au-Pont. Coucou les Immondices souhaitait renforcer les partenariats et le lien social dans les quartiers concernés.

Jeunesse

La catégorie jeunesse a vu la 14e unité scoute de Jumet grimper sur la première marche du podium. L’objectif était de lancer une campagne de propreté dans les quartiers. Les scouts projetaient d’apporter un soutien et une aide au nettoyage et à l’enlèvement d’encombrants chez les personnes âgées et/ou présentant un handicap. Animations et actions de sensibilisation (avec autocollants et affiches) étaient également au programme.

L’asbl Saint-Lambert Château Mondron est arrivée en deuxième position. Avec la collaboration du comité solidarité jeunesse et la 21e unité scoute de Jumet-Hamendes, elle visait l’apprentissage du tri, le ramassage des déchets dans le quartier, le placement de poubelles de tri dans le parc du château et la création de capsules vidéos humoristiques.

Innovation

Enfin, la gagnante de la catégorie innovation était la Maison de la Presse. Son projet, C’est du propre ! le retour, reposait sur la création d’une nouvelle chaîne vidéo sur facebook et youtube. La Maison de la Presse projetait la réalisation d’un film sur les actions menées par les lauréats du  Prix de la Propreté avec présentation des vidéos à l’ensemble des partenaires.

Quai10 a emporté le deuxième prix avec des clean tags. L’idée était de  réaliser ces tags propres en projetant de l’eau (haute pression) sur des pochoirs spécifiques apposés sur les trottoirs. Avec ce mode de communication visuel original, Quai10 souhaitait se démarquer des innombrables sollicitations de notre attention en ville.

Félicitations à tous et bienvenue aux futurs participants !