Charleroi

Déconfinement : la phase 2 a démarré le lundi 18 mai !

S uite, et non fin, du déconfinement Covid-19 avec la phase 2. Elle est bel et bien intervenue le lundi 18 mai ainsi que l’avait confirmé le Conseil National de Sécurité à l’issue de sa réunion du mercredi 13 mai.

Le point sur la situation

Le mercredi 13 mai dernier, le Conseil national de sécurité, élargi aux ministres-présidents, s’est réuni et a pris la décision, sur base du rapport des experts du GEES, d’enclencher la phase 2 de notre plan de déconfinement à partir du 18 mai. 

Enseignement

Comme d’autres secteurs d’activités, le monde scolaire a repris, en douceur et de manière très progressive depuis le18 mai dernier. Les équipes pédagogiques ont été à pied d’œuvre afin que tout soit mis en œuvre pour la réouverture. La sécurité des élèves est la priorité absolue de la Ville de Charleroi et le respect strict des consignes édictées par la FWB conditionnait l’ouverture ou non des implantations. 

Culture

Le CNS a décidé qu’à partir du 18 mai les musées pouvaient ouvrir à nouveau leurs portes mais à la condition d’instaurer un système de billetterie en ligne ou par téléphone et de prendre les dispositions nécessaires pour éviter les effets de foule à l’intérieur de leur établissement. 

Le Musée du Verre : réouverture le mardi 19 mai, dès 9h

Tout un ensemble de mesures ont été bien évidemment prises afin de limiter la propagation du virus !

Le Musée du Verre a rouvert ses portes le mardi 19 mai à 9h avec des horaires qui demeurent inchangés (soit du mardi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h et le week-end de 10h à 12h30 et de 13h à 18h).

Afin d’assurer une visite sécurisée et agréable pour tout visiteur, les tickets seront vendus en ligne via le système de réservation du Bois du Cazier. Cela dit, il n’y aura ni visite de groupe, ni visites scolaires, ni visites guidées et les vestiaires resteront fermés.

Une jauge horaire avec des quota a été mise en place afin de répartir le nombre de visiteurs tout au long de la journée. A l’achat d’un billet online, on demandera au visiteur de choisir une heure. Le nombre de visiteurs a été fixé à 50 par jour.

  • Le port du masque est obligatoire et du gel hydro-alcoolique est mis à disposition des visiteurs dès l’entrée au musée.
  • Le parcours est fléché. Il est interdit de rebrousser chemin pour éviter de croiser d’autres visiteurs. A l’intérieur du musée, les règles de distanciation sociale s’appliquent. Les visiteurs sont priés de garder une distance de 1,5 m. Selon la dimension des salles, plus ou moins de personnes seront acceptées en même temps. Le nombre à respecter est indiqué à l’entrée de chaque salle.
  • Les employés sont là pour accentuer la facilitation du parcours mais aussi rappeler les règles de sécurité.
  • Afin de toucher le moins de surface possible et de permettre une aération du lieu, les portes d’entrée, de sortie, etc. restent ouvertes.
  • A la fin de sa visite, le visiteur ressort par un autre sas. 

Un point positif : les visiteurs sont plus proches des œuvres et dans un rapport plus intime !

Economie – Commerce

Au niveau de la vie économique, il a été décidé que, dans cette phase 2, Les marchés pourront être à nouveau organisés avec l’accord des autorités locales en sachant qu’ils doivent compter un maximum de 50 échoppes, qu’un plan de circulation doit être instauré et que les distances de sécurité doivent toujours être d’application. Le port d’un masque ou d’une protection couvrant le nez et la bouche est obligatoire pour les commerçants et leur personnel et fortement conseillé pour les clients.

Sur base des éléments actuellement en notre possession (l’arrête ministériel n’étant pas encore publié au moniteur à l’heure d’écrire ces lignes), Charleroi envisage :

  • Dès le lundi 18 mai, la reprise des marchés dans chacune des anciennes communes pour l’alimentaire et le non alimentaire partout où ceux-ci s’organisent avec moins de 50 échoppes. Seuls les abonnés sont autorisés à s’installer. Des plans de circulation ont été dessinés marché par marché et les mesures décrites ci-dessus seront strictement appliquées
  • Dès le dimanche 24 mai, la reprise du marché dominical, de manière restrictive eu égard au nombre d’échoppes autorisées selon des modalités qui seront précisées en début de semaine prochaine 

Par ailleurs, au niveau des commerces, la phase 2 du déconfinement autorise la reprise des activités pour les métiers de contact (coiffure, esthétique, tatouage,etc.) sous certaines conditions comme la prise de rendez-vous, le port du masque ou d’une protection couvrant le nez et la bouche pour le client et le personnel et le respect des distances de sécurité entre les clients. 

A Charleroi, la reprise du commerce, depuis ce lundi 11 mai, se déroule dans de bonnes conditions. Néanmoins, nous avons constaté que des citoyens se déplaçaient en famille pour faire leurs courses. Dès lors, nous vous tenons à rappeler les consignes qui doivent impérativement être observées en la matière : 

  • chacun doit faire ses courses seul(e). Une exception sera tolérée pour les enfants de moins de 18 ans – qui peuvent être accompagnés d’un parent – et les personnes nécessitant de l’aide. Il est par ailleurs recommandé de se rendre dans les commerces situés dans une ville ou une commune proche de son domicile et de son lieu de travail.
  • Aux abords et au sein des centres commerciaux de Ville 2 et Rive gauche ainsi que dans la rue de Dampremy des sens de circulation ont été aménagés pour organiser et sécuriser le passage des piétons

Par ailleurs, les mesures suivantes restent d’application :

  • A l’instar de ce qui se pratique dans les commerces déjà ouverts — 1 seul client est autorisé par 10m² et ce pendant 30 min maximum 
  • Il sera fortement recommandé à chaque client de porter une protection couvrant le nez et la bouche dans les commerces. En tout état de cause, les distances de sécurité doivent être respectées
  • Les employeurs sont responsables de la santé et de la sécurité de leurs employés, et doivent tout faire pour garantir des conditions de travail sûres

Vie administrative

En ce qui concerne les mariages et les funérailles, le Conseil national de Sécurité prévoit qu’il est possible d’accueillir maximum 30 personneslors des cérémonies depuis le 18 mai, sous certaines conditions dont le respect des distances de sécurité. Il n’est par contre pas permis d’organiser une réception après la cérémonie.

Pour les mariages, Charleroi s’emploie à mettre en œuvre les dispositions suivantes : 

  • Calquant le principe appliqué aux écoles, la Ville fixera le nombre maximum de personnes pouvant être accueillies aux célébrations de mariage en veillant à ce que soit respectée une surface de 4m² au sol par personne avec un maximum de 30 personnes. 
  • L’accès à la salle de cérémonie sera aussi organisé de sorte qu’il n’y ait pas de croisement aux entrées/​sorties
  • Le port du masque est fortement recommandé pour les personnes assistant à la cérémonie
  • Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition à l’entrée.
  • Les lieux seront désinfectés entre chaque célébration
  • Nous comprenons que le mariage est un moment important mais nous vous demandons de respecter strictement le nombre de personnes autorisées. Les rassemblements aux abords des maisons citoyennes restent interdits. Les 30 personnes maximum autorisées devront veiller à respecter à tout moment les règles de distanciation sociale

Guichets citoyens sur rendez-vous uniquement !

Par mesure de sécurité, les services communaux continuent à recevoir partout sur rendez-vous (maisons citoyennes, état civil population, permis de conduire, reconnaissances, mariages, service des étrangers,…).

Il est demandé aux citoyens de privilégier l’utilisation du guichet électronique.

Toutes les infos et les N° pour les rendez-vous sont disponibles sur le présent site internet, onglet coronavirus”, informations officielles”.

Pour les personnes qui seront reçues en rendez-vous, il est fortement recommandé de porter un masque. Veillez à respecter scrupuleusement les heures de rendez-vous. Cela ne sert à rien de venir trop tôt et si on arrive trop tard, il faudra reprendre rendez-vous…

Masques

Vous êtes nombreux, tous les jours, à nous interroger sur la question des masques et nous comprenons votre légitime inquiétude. 

Dès les premières annonces faites par le gouvernement fédéral autour du rôle du masque de confort au moment du déconfinement, le Collège a pris des dispositions pour fournir deux masques à sa population via une approche multicanale, afin de répartir les risques entre différentes sources d’approvisionnement.

En sa séance du 28 avril, le Collège a tout d’abord effectué la commande de 210.000 masques, au terme d’une procédure de marchés publics initiée plusieurs jours auparavant. La réception de ces masques accuse actuellement un certain retard par rapport aux prévisions initiales, mais la Ville est en contact permanent avec le fournisseur pour assurer la réception dans les meilleurs délais.

Lors de cette même séance du 28 avril, le Collège a également décidé d’adhérer à la centrale d’achat de masques lancée par Charleroi Métropole à l’initiative de la Conférence des Bourgmestres et coordonnée par IGRETEC. Ce marché de étant sur le point d’être attribué par IGRETEC, le Collège finalise un bon de commande de 210.000 masques.

Si la Ville met tout en œuvre pour obtenir ses masques le plus rapidement possible, elle reste malheureusement soumise à des aléas du marché qui la dépassent, en raison de la saturation actuelle de la demande. 

Parallèlement, la Ville a mis au point les derniers détails de son système de distribution. Celui-ci, initialement envisagé avec le concours des pharmacies a été réétudié de sorte d’être assuré en interne via des points de distributions communaux. Nous sommes prêts ! Dès que nous serons livrés nous entamerons dans les quelques jours la distribution aux Carolos. Toutes les modalités seront communiquées dès que nous pourrons fixer des dates fermes et définitives. 

Enfin le réseau des bénévoles a conçu, ces deux dernières semaines, quelque 2.000 masques enfant ainsi que 1.000 masques adultes. Les publics prioritaires sont les écoles, les détenus et les sans domicile fixe. Le réseau recevra tout prochainement du matériel qui lui permettra de monter en puissance. 

Autres mesures fédérales 

Enfin, une série d’autres décisions ont été prises par rapport au sport et aux loisirs. Les entraînements sportifs réguliers et les leçons en extérieur et en club peuvent reprendre à condition qu’ils se pratiquent en respectant les distances de sécurité et en présence d’un entraîneur. Les groupes ne peuvent pas dépasser les 20 personnes et les clubs sportifs ne peuvent rouvrir qu’à condition que toutes les mesures soient prises pour assurer la sécurité des personnes. 

La prochaine étape du déconfinement n’aura pas lieu avant le 8 juin. Vu la multitude des activités à appréhender et leur impact sur les contacts interpersonnels, le gouvernement fédéral indique que la phase 3 devra être suivie d’autres phases afin d’inscrire dans le temps la reprise des habitudes et de procéder de manière progressive et sécurisée.

Le plan précis relatif au déconfinement progressif du domaine culturel et sportif sera communiqué par le gouvernement fédéral dès qu’il aura fait l’objet d’un accord avec le GEES. De la même manière, seront abordées de façon plus précise la reprise graduelle des activités touristiques et la réouverture des restaurants, des terrasses et des cafés.

Les experts devront également étudier dans quelle phase et dans quelles conditions ils pourront élargir les contacts sociaux, envisager des stages d’été et les camps de mouvements de jeunesse cet été, autoriser la reprise des services de cultes sous certaines conditions et permettre l’organisation de manifestations et d’événements de taille diverse.

D’ici là, toute manifestation à caractère culturel, sportif, touristique et récréatif reste interdite jusqu’au 30 juin.