Charleroi

Vaccination COVID-19

C ette page est consacrée au vaccin contre le Coronavirus et à la vaccination sur le territoire carolo. Vous y trouverez des renseignements pratiques ainsi que de nombreuses réponses aux questions que peut soulever la campagne de vaccination organisée dans le cadre de la lutte contre la pandémie.
Les informations y sont mises à jour régulièrement.

Faire le point sur la vaccination contre la Covid-19

1. Vous recevez un courrier postal NOMINATIF vous expliquant la procédure et vous invitant à prendre rendez-vous 

2. Vous prenez rendez-vous

=> soit en ligne, sur Internet : vous choisissez une plage horaire et vous recevez un email de confirmation (l’adresse du site sera indiquée dans le courrier)

=> soit par téléphone : on vous communique oralement votre jour et heure de rendez-vous (le numéro de téléphone de contact sera indiqué dans le courrier)

Attention : Vous ne pouvez PAS vous présenter dans un centre de vaccination si vous n’avez PAS reçu votre CONVOCATION et si vous n’avez pas RENDEZ-VOUS

Pour Charleroi, le Centre de vaccination principal est installé au CEME de Dampremy (Centre Fourcault) : rue des Français 147 à 6020 Charleroi

Vous ne pouvez vous y rendre que si vous avez reçu votre invitation et fixé votre rendez-vous en ligne ou par téléphone.

Le jour de votre rendez-vous, vous devez vous munir de votre carte d’identité, de votre preuve de rendez-vous et du formulaire médical reçu en même temps que le courrier d’invitation ou accessible en ligne sur la plateforme d’inscription.

Attention, les mesures sanitaires sont toujours en vigueur, vous devez donc portez un masque.

Organisation de la campagne de vaccination belge

Les professionnels ou les personnes vivant dans des collectivités (maisons de repos, maisons pour personnes en situation de handicap, ….) seront vaccinés sur leurs lieux de travail ou d’habitation.

Le reste de la population devra aller dans des centres de vaccination choisis par la Région wallonne.

Actuellement, la vaccination de la population en général sera centralisée dans des centres de vaccination ou des hôpitaux car :

  • Le stockage des vaccins demande des conditions spécifiques comme une (très) basse température 
  • Les flacons de vaccins permettent plusieurs injections. Il faut donc les réaliser de manière groupée et dans un temps très court.

Les résidents des homes, les professionnels de la santé et d’autres professions de contact ont déjà reçu la première, voire la seconde dose de vaccin.

A partir de la mi-mars, l’ensemble de la population adulte de Wallonie sera progressivement appelée à se faire vacciner en sui­vant un ordre de priorité essentiellement basé sur l’âge, en commençant par les plus âgés. Si ce n’est déjà le cas, ces invitations nous parvien­drons par un courrier postal (éventuellement doublé d’un mail et/​ou sms si vos données électro­niques sont connues du registre national).

A partir du 15 mars 2021, ce sont les personnes âgées de 65 ans et + et les patients à risque (Phase 1B) qui vont être invité à se faire vacciner.

Les patients à risque sont divisés en 2 catégories : 

  • Les 45 — 64 ans porteurs d’une des maladies suivantes : trouble respiratoire chronique, trouble cardiovasculaire chronique, trouble du système nerveux chronique, obésité (IMC supérieur à 30), diabète de type 1 et 2, démence, cancer (néoplasme), hypertension artérielle. En savoir plus sur la priorisation des groupes à risque de moins de 65 ans ici
  • Les 18 – 64 ans porteurs d’une des maladies suivantes : cancer du sang, maladie rénale chronique, maladie chronique du foie, syndrome de Down, système immunitaire affaibli, sida ou VIH, maladie rare” officiellement diagnostiquée, receveurs de greffe d’organes ou personnes sur liste d’attente.

A partir de la mi-mai (sous réserve de livraison des doses de vaccins), la phase 2 concerne le reste de la population adulte à partir de 18 ans. Les enfants n’étant pas concernés à ce stade. Elle aura lieu dans le courant mai-juin dans les centres de vaccination sur base également d’une convocation.

Concrètement, vous recevez un courrier postal NOMINATIF (éventuellement doublé d’un mail et/​ou sms si vos données électro­niques sont connues du registre national) vous expliquant la procédure et vous invitant à prendre rendez-vous. 

Votre convocation comprendra les instructions de prise de rendez-vous

=> soit en ligne, sur Internet : vous choisissez une plage horaire et vous recevez un email de confirmation (l’adresse du site sera indiquée dans le courrier)

=> soit par téléphone : on vous communique oralement votre jour et heure de rendez-vous (le numéro de téléphone de contact sera indiqué dans le courrier)

Si vous avez des difficultés avec l’outil internet, faites-vous aider par un proche.

Si cela est impossible, contactez le numéro gratuit repris sur votre invitation. Un.e opérateur.trice prendra rendez-vous en ligne pour vous.

Nombreuses sont les personnes qui comme vous ont des questions sur la vaccination. Si vous n’obtenez pas tout de suite de réponse par téléphone, veuillez réessayer 1h plus tard. Pour gagner du temps, garder votre code personnel de 16 caractères près de vous pour le communiquer à l’agent du call center. 

La durée de validité de votre code personnel (16 caractères) pour prendre rendez-vous se trouve bien en évidence sur votre lettre d’invitation et sur l’email.

Le jour de votre rendez-vous, vous devez vous munir de votre convocation,de votre preuve de rendez-vous, de votre carte d’identité et du formulaire médical complété reçu en même temps que votre invitation ou accessible en ligne.

Attention, les mesures sanitaires sont toujours en vigueur, vous devez donc portez un masque.

Le code de vaccination repris sur votre convocation vous est personnellement attribué. Il est impossible de donner votre convocation à quelqu’un d’autre.

Attention, des arnaqueurs sévissent déjà. L’AVIQ, qui gère la campagne de vaccination ne prendra jamais contact avec vous par mail, SMS, courrier ou téléphone pour vous demander des informations personnelles. Les invitations sont envoyées sur base des informations d’ores et déjà disponibles au Registre national. Le seul numéro d’envoi des SMS est le 8811. Consultez nos conseils sur le site www​.charleroi​.be/​v​a​c​c​i​n​ation

Si vous avez décidé de ne pas vous faire vacciner du tout, vous pouvez suivre la procédure de connexion à l’outil de réservation électronique et cocher la case « Je ne souhaite pas me faire vacciner » comme indiqué sur votre courrier de convocation. En cochant cette case, vous vous excluez de toute forme d’invitation future à la vaccination. Si vous changez d’avis ultérieurement et souhaitez bénéficier de la vaccination durant la campagne de vaccination, vous devrez contacter votre médecin généraliste qui aura la possibilité de réactiver votre code via son logiciel professionnel. Les instructions suivront alors pour prendre un rendez-vous de vaccination dans un centre. La gratuité ne sera alors pas garantie.

Organisation de la campagne de vaccination à Charleroi

Pour Charleroi, le Centre de vaccination principal est installé au CEME de Dampremy (Centre Fourcault) : rue des Français 147 à 6020 Charleroi.

Celui-ci est ouvert de 7h00 à 22h00 du lundi au samedi, afin de permettre une grande flexibilité. Néanmoins, en fonction de votre lieu de résidence, d’autres points de vaccinations pourraient vous être proposés par la plate-forme de prise de rendez-vous. (Voir aussi les informations concernant la mobilité et les transports en commun sur la page www​.charleroi​.be/​v​a​c​c​i​n​ation)

Non. Quel que soit votre point de vaccination, ne vous y rendez pas sans avoir préalablement fixé votre rendez-vous via la plateforme indiquée sur votre courrier d’invitation, ou via le numéro d’appel gratuit 0800 également indiqué sur votre courrier. Sans ce rendez-vous, la vaccination vous serait refusée

Oui. La gratuité des transports en commun est garantie et applicable le jour de votre vaccination.

En effet, une fois vos démarches réalisées, vous recevrez un document de confirmation reprenant les lieu et heure de votre rendez-vous. C’est votre preuve de rendez-vous qui vous donne un accès gratuit aux transports en commun (TEC, SNCB) valable pour la journée entière. Vous pourrez donc voyager gratuitement en train, en bus, en tram ou en métro vers votre point de vaccination. Pensez à garder ce document pour le trajet de retour. Il peut vous être demandé lors d’un contrôle. 

Attention, pour la SNCB, la gratuité sera applicable dès le 21 mars 2021. Le ticket gratuit peut être demandé pour la 1e et la 2e injection via le site internet ou l’application mobile de la SNCB, via un automate de vente ou à un guichet.

Ce ticket gratuit est un aller-retour valable en 2e classe, valable uniquement le jour du vaccin. Les utilisateurs du ticket devront le présenter spontanément à l’accompagnateur.trice de train avec leur convocation ou confirmation de rendez-vous pour se faire vacciner.

Mobilité — Se rendre au CEME

Adresse du centre majeur de vaccination de Charleroi :

Centre CEME, rue des français 147, 6020 Dampremy

Rue des Français 147, 6020 Charleroi

PAR LA ROUTE (en voiture) 

Suivez les panneaux Vaccin Covid

Depuis la E42, emprunter la A54.

Sur le R9, petit ring de Charleroi : prendre la sortie n°28 Ouest / Dampremy vers N5

Au giratoire, prendre à gauche (N5) direction Lodelinsart.

Au carrefour de la Planche, passer le carrefour et prendre à gauche via la rue des Français, puis continuer votre route via la signalisation sur place.

Si vous venez du sud ou de l’ouest, le mieux est de rejoindre le R9, petit ring de Charleroi et suivre la sortie comme indiqué ci-dessus.

L’arrivée

=> Sur place, le parking est libre d’accès,

=> Suivre les indications de stationnements spéciaux pour PMR, motos/​vélos ou tout public.

=> Si vous souhaitez vous faire conduire en voiture, un dépose-minute à été prévu. Suivre la signalisation DEPOSE (à l’arrivée) et REPRISE (pour le retour).

Conseil GPS : rue de Gohyssart, 1 à 6020 Charleroi (Dampremy)




PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN

En train ou en métro, il est conseillé de vous rendre à l’arrêt Charleroi OUEST et d’emprunter la navette bus TEC directe vers le centre de vaccination du CEME.

La gratuité des transports en commun est garantie et applicable le jour de votre vaccination.

En effet, une fois vos démarches réalisées, vous recevrez un document de confirmation reprenant les lieu et heure de votre rendez-vous. C’est votre preuve de rendez-vous qui vous donne un accès gratuit aux transports en commun (TEC, SNCB) valable pour la journée entière. Vous pourrez donc voyager gratuitement en train, en bus, en tram ou en métro vers votre point de vaccination. Pensez à garder ce document pour le trajet de retour. Il peut vous être demandé lors d’un contrôle. 

Attention, pour la SNCB, la gratuité sera applicable dès le 21 mars 2021. Le ticket gratuit peut être demandé pour la 1e et la 2e injection via le site internet ou l’application mobile de la SNCB, via un automate de vente ou à un guichet.

Ce ticket gratuit est un aller-retour valable en 2e classe, valable uniquement le jour du vaccin. Les utilisateurs du ticket devront le présenter spontanément à l’accompagnateur.trice de train avec leur convocation ou confirmation de rendez-vous pour se faire vacciner. 


Gratuité — Attention aux arnaques !

La vaccination contre la Covid-19 est entièrement gratuite !

Elle est prise en charge par les autorités publiques. La personne vaccinée ne doit donc rien débourser. Néanmoins, les cybercriminels surfent sur le moindre fait d’actualité pour tenter de prendre l’internaute au piège.

Il fallait s’y attendre : des messages frauduleux concernant une convocation à la vaccination, avec invitation au paiement, circulent actuellement et envahissent la toile.

L’AVIQ, qui gère la campagne de vaccination ne prendra jamais contact avec vous par mail, SMS, courrier ou téléphone pour vous demander des informations personnelles. Les invitations sont envoyées sur base des informations d’ores et déjà disponibles au Registre national. Le seul numéro d’envoi des SMS est le 8811.

Voici les bons conseils de la Direction Prévention et Sécurité pour rester attentif si vous recevez pareil message.

Conseils

* L’invitation est-elle inattendue ? Vous avez déjà été vacciné ou vous pensez que votre tour n’est vraiment pas pour tout de suite ? Faites preuve d’esprit critique et analysez l’invitation de plus près.
* Toute invitation personnelle vous sera toujours envoyée par courrier papier. Cependant, lorsque vos données sont connues, vous recevrez aussi une invitation par SMS ou par e‑mail.
* Si vous recevez une communication uniquement par e‑mail ou par SMS, n’y répondez simplement pas.
* Toutes les invitations envoyées par e‑mail proviennent uniquement de l’adresse électronique noreply@​doclr.​be .
Vérifiez donc systématiquement que l’adresse de l’expéditeur ne soit pas falsifiée, quand vous recevez un e‑mail.
* L’invitation est adressée à votre nom. Si vous recevez un message qui ne vous est pas adressé personnellement, ignorez-le.
* Vous êtes invité par les autorités wallonnes, uniquement.
Il est impossible que vous soyez contacté par votre commune ou l’une des sociétés de production du vaccin.

Transférez immédiatement tout message suspect à suspect@​safeonweb.​be . N’hésitez pas à envoyer également les captures d’écran d’un faux message à cette même adresse.
Ne cliquez pas sur le lien contenu dans un message de ce type et n’ouvrez jamais les annexes, le cas échéant.
Ne complétez aucune donnée.
Effacez le message.


Si vous avez communiqué vos coordonnées bancaires, faites bloquer de suite votre carte par Card Stop au 070/344 344 (24h/​24 et 7j/​7) et prévenez immédiatement votre banque.
Si vous avez communiqué un mot de passe, modifiez-le sans délai.
Déposez plainte à la police.

Le vaccin COVID-19 en questions

Voici une série de questions soulevées par le vaccin contre le Coronavirus. Les réponses évolueront en fonction de la situation sanitaire et des connaissances médicales.

Des questions y seront également ajoutées, au fur et à mesure que vous nous les poser (Si vous ne trouvez votre réponse dans les FAQ déjà en ligne, vous pouvez posez votre question via le sondage sur cette page : « Sondage Vaccination : votre avis est important »

POUR REVIVRE ENSEMBLE

Tous les vaccins ont un même but : apprendre à notre système de défense (immunitaire) à reconnaitre et à fabriquer des anticorps contre un microbe précis. Ils préparent notre corps à l’attaquer au cas où nous le rencontrions, afin de ne pas attraper la maladie.

Certains vaccins contiennent une forme très affaiblie ou inactivée (tuée) d’un microbe, d’autres un morceau du microbe (ARN messager). 

  • Se protéger mais aussi protéger notre entourage.
  • Empêcher le virus de circuler d’une personne à l’autre et donc éviter d’être gravement malade.
  • Participer à l’effort collectif car c’est tous ensemble que l’on vaincra la Covid 19.

Plus il y a de personnes vaccinées moins le microbe peut circuler entre nous.

Notre protection protège aussi les personnes non vaccinées de la société (nourrissons, enfants de moins de 18 ans, femmes enceintes).

Pour la Covid 19, il faut au moins 7 personnes vaccinées sur 10 pour que l’immunité collective soit efficace. 

La Région wallonne organise différentes phases de vaccination. 

D’abord les publics les plus fragiles et concernés et ensuite le reste de la population adulte. 

Les vaccins COVID-19

Parce que :

  • Les chercheurs, producteurs et gouvernements du monde en ont fait leur priorité
  • Beaucoup d’argent a été consacré à cette recherche 
  • La composition du virus COVID 19 est connue depuis mars 2020
  • Le vaccin anti COVID 19 demande moins d’étapes de fabrication
  • Les chercheurs ont utilisé les découvertes scientifiques efficaces de ces dernières années. 

Oui, ils ont été testés sur 10 x plus de personnes que pour un autre vaccin. On a ainsi démontré que les vaccins étaient efficaces. 

Ils ont aussi été approuvés par l’agence européenne des médicaments. 

Aujourd’hui, il semble que les vaccins soient aussi efficaces contre les variants. Cette efficacité est surveillée afin de pouvoir fabriquer un nouveau vaccin si nécessaire. Dans ce cas, la création d’un nouveau vaccin adapté serait plus facile et rapide.

Non, car ils ne contiennent pas de produits de conservation (adjuvants), c’est pourquoi ils doivent être gardés au grand froid.

Plusieurs firmes pharmaceutiques ont recherché le vaccin pour la COVID et ont chacune trouvé des formes différentes. 

Dans tous les cas, ils protègent à plus de 90% contre la maladie.

Comme il faut vacciner la population mondiale, de très nombreuses doses doivent être produites. 

La vaccination COVID 19 et moi

La vaccination n’est pas obligatoire mais vivement recommandée pour arriver à l’immunité collective qui est un acte de solidarité. 

Parlez-en avec votre médecin généraliste, spécialiste ou pharmacien​.ne.

Toute personne au-dessus de 18 ans y compris les malades chroniques. Encore une fois, en cas de doute, consulter votre médecin.

Les femmes enceintes (ou désireuses de l’être) et souhaitant être vaccinées sont invitées à en parler à leur gynécologue ou médecin traitant.

Les moins de 18 ans ne seront pas appelés, pour l’heure, à se faire vacciner

La vaccination pour les personnes avec une sensibilité/​allergie importante déjà constatée à des médicament ou à des vaccins doit être analysée au cas par cas. Ces personnes sont invitées à prendre conseil auprès de leur médecin généraliste

Demandez à votre médecin traitant car on n’est pas sûr que les anciens malades aient une bonne protection (immunité) contre la COVID 19. 

S’ils ont cette « protection », on ne sait pas encore combien de temps elle sera active. 

La 1ère injection stimule notre système de défense afin qu’il apprenne à fabriquer les anticorps « anti-Covid ». 

La 2ème injection du même vaccin augmente la protection et la durée d’action de notre système de défense. 

Il faut +/- 10 jours pour que le vaccin soit totalement efficace.

Le port du masque, la distance, le lavage des mains et l’aération des locaux sont toujours recommandés.

Tous les vaccins, comme les médicaments, peuvent provoquer de la fièvre, de la fatigue, des maux de tête ou une réaction à l’endroit de la piqûre (souvent remarquée avec le vaccin Covid 19).

Ces effets sont normaux car notre corps apprend à se défendre contre le virus.

Ils n’apparaissent pas chez tout le monde.

Ils disparaissent après 2 – 3 jours.

Une réaction se développe généralement tout de suite après l’injection.

C’est pourquoi, nous restons en observation pendant 15 à 30 minutes. 

Le risque est faible. 

Si vous avez des allergies confirmées, parlez-en avec votre médecin.


Des études sont toujours en cours pour savoir si le vaccin sera efficace à vie ou s’il faudra faire un « rappel » régulièrement. 

Pour le vaccin contre la grippe, par exemple, c’est tous les ans ; pour le vaccin contre le tétanos, tous les 10 ans.

Zéro euro car le vaccin est pris en charge par la sécurité sociale (INAMI).

L’avenir…

La vaccination progressive de la population permettra d’assouplir les règles de sécurité et de renouer petit à petit avec nos activités, la rencontre de nos proches, la réouverture de certains services, etc.

En attendant, les gestes barrières (port du masque, distance physique de 1,5m, lavage des mains fréquent, tousser ou éternuer dans son coude, aérer) sont toujours d’actualité, même si on a été vacciné.

ATTENTION

ATTENTION, BEAUCOUP DE FAUSSES INFORMATIONS CIRCULENT SUR LE VACCIN. PARLEZ-EN AVEC VOTRE MÉDECIN, VOTRE PHARMACIEN.NE, VOTRE INFIRMIER.E, ….

Sources d’information : jemevaccine​.be, info​-coronavirus​.be/fr, www​.wallonie​.be/​f​r​/​a​c​t​u​a​l​i​t​e​s​/​c​o​v​i​d​-​1​9​-​s​t​r​a​t​e​g​i​e​-​d​e​-​v​a​c​c​i​n​ation,

Un numéro spécial « Vaccination » pour les Carolos

Vous voulez savoir comment vous rendre au centre de vaccination ? Vous avez des questions sur le vaccins ? Vous avez un doute par rapport à votre santé ?

Commencez par consulter la page www​.charleroi​.be/​v​a​c​c​i​n​ation, qui reprend toute une série de questions pratiques sur le vaccin et la campagne de vaccination carolo.

Si vous avez malgré tout d’autres questions, la Ville de Charleroi a mis en place un numéro vert (gratuit) à destination des Carolos : le 0800 11 793

N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès des professionnels de la santé qui vous entourent (médecin généraliste, pharmacien​.ne, …)

Piqûre de Rappel — On répond à toutes vos questions

Télésambre et la Ville de Charleroi s’associent pour lancer l’opération Piqûre de Rappel”, une série de capsules video dans lesquelles des spécialistes de divers domaines répondront à toutes les questions que les Carolos se posent sur la campagne de vaccination et le vaccin. Le Service Santé de la Ville apporte son concours au travail de compilation des questions et interrogations autour de la vaccination ainsi qu’aux réponses à y apporter en collaboration avec son large réseau d’acteurs de la santé.

Jusqu’au 19 avril, les Carolos peuvent donc envoyer toutes leurs questions à l’adresse vaccination@​telesambre.​be.

Les réponses, sous formes de petites capsules vidéos, seront diffusées à partir du 3 mai sur Télésambre, son site et sa page Facebook ainsi que sur la page www​.charleroi​.be/​v​a​c​c​i​n​ation

En attendant, n’oubliez pas que vous pouvez retrouver, sur cette même page, une série de questions-réponses sur le vaccin et l’organisation pratique de la vaccination dans la région de Charleroi.