Maison Gaspar-Thibaut à Gosselies: Classement d'un bâtiment exceptionnel!

Vendredi 24 Janvier 2014 - 14:33

C'est une excellente nouvelle qui vient de tomber pour les amoureux du patrimoine: Le ministre wallon du Patrimoine, Carlo Di Antonio, a signé l'Arrêté de classement comme monument de la maison Gaspar-Thibaut, située à Gosselies (16, rue Theys).

Introduite en 2008 par l'Administration du Patrimoine, en collaboration avec Espace Environnement et la Chambre provinciale de la CRMSF, la demande de classement n'avait jamais abouti, malgré l'avis positif de toutes les instances. La relance du dossier auprès de l'actuel ministre par l'échevine du Patrimoine remarquable de la Ville de Charleroi, Véronique Salvi, a permis d'enfin déboucher sur le classement.
 
Conçue en 1900 pour l'ingénieur des mines, Louis Thibaut, directeur des charbonnages de Courcelles-Nord, cette maison a été édifiée sur les plans de l'architecte d'origine gantoise Oscar Van de Voorde, contemporain d'Horta, également réputé en tant qu' « ensemblier-décorateur ».
 
L'architecture extérieure s'inscrit dans le courant éclectique d'inspiration néo-Renaissance, et intègre des éléments Art nouveau, comme les châssis de la véranda ou la grille d'entrée en fer forgé. Mais c'est surtout l'équipement intérieur qui fait de la maison Gaspar un témoin exceptionnel. On y trouve, en enfilade, un remarquable salon Art nouveau entièrement réalisé en acajou intégrant des panneaux émaillés et une salle à manger de style néo-Renaissance en chêne, équipée d'une imposante cheminée et ornée, dans la partie supérieure des murs, de « panneaux gobelins », à l'imitation d'anciennes tapisseries.
 
Ces deux pièces de réception sont séparées par une étonnante « porte-éventail » mise au point par une firme bruxelloise, « L'Innovation Industrielle », et réalisée par les célèbres ateliers gantois Charles Verbeke, qui exécutèrent l'ensemble des menuiseries de la salle à manger. Cette porte présente la particularité de s'ouvrir en diagonale, par des battants qui coulissent dans l'épaisseur du mur. Il s'agit vraisemblablement de la seule version « monumentale » de porte-éventail connue à ce jour.
 
La petite salle à manger et les carrelages de l'ancienne cuisine font également l'objet du classement. La qualité de l’espace vert qui entoure la maison et qui est planté d’arbres nobles ou exotiques justifie son classement en zone de protection.
 
Ce remarquable bâtiment est aujourd'hui une dépendance de l'Athénée royal de Gosselies. Son classement est la première étape vers sa préservation et sa réhabilitation....