La gestion de l’énergie à la Ville de Charleroi

La Ville de Charleroi veut se montrer exemplaire dans la gestion de l’énergie au sein de ses propres bâtiments et favoriser les modes de déplacement actifs par la construction de voirie aménagées.

Compteurs intelligents

La Ville de Charleroi possède plus de 400 bâtiments dans lesquels elle doit gérer au mieux les consommations en électricité, gaz, mazout et eau. Elle a pour cela entrepris un partenariat avec Ores et la SWDE pour le placement de 190 compteurs intelligents pour l’électricité, 230 pour le gaz et 340 pour l’eau. Ces compteurs ont la particularité d’envoyer quotidiennement leur consommation heure par heure par la technologie 3G/4G ou par des antennes radios. C’est une opportunité pour la Ville de Charleroi de pouvoir identifier rapidement les dérives de consommations comme des modules de régulation défaillants sur les chaudières ou des fuites d’eau. De fameuses économies en perspectives !

 

 

 

Actualité :

Des compteurs intelligents pour les bâtiments communaux

 

 

 

Rénovations énergétiques

Pour gérer encore mieux l’énergie, rien de mieux que de diminuer les besoins énergétiques dans nos bâtiments communaux. Année après année, la ville de Charleroi rénove ses bâtiments ! Il peut s’agit du remplacement des chaudières par des chaudières gaz à condensation, du remplacement des modules de régulation défaillants, de l’isolation de toitures, du remplacement des châssis…

Par exemple, la maison communale annexe de Gilly a bénéficié de l’isolation de sa toiture et de 3 de ses façades, lui donnant un tout autre aspect extérieur en plus du gain financier que les travaux ont permis sur la facture énergétique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques constructions et rénovations exemplaires

Bien qu’elle ne soit responsable que de 2% des émissions sur son territoire, la Ville de Charleroi se doit de se montrer exemplaire lors de la rénovation ou la construction de ses bâtiments. Voici quelques exemples de rénovation/constructions récentes :

École des Cerisiers à Marcinelle : l’ancien bâtiment a été démoli et reconstruit par un bâtiment qui respecte les normes PEB. L’ensemble des éléments de l’enveloppe (toiture, murs, planchers et châssis) sont isolés, ce qui a permis de réduire les besoins en chaleur qui sont comblés par des chaudières à condensation. Comme le bâtiment est très étanche, un système de ventilation a été installé pour s’assurer de renouvellement de l’air et permettre un confort optimal pour les occupants. Cette reconstruction a permis de diminuer par 4 les consommations énergétiques !

http://www.charleroi.be/sites/default/files/kcfinder/images/cerisiers%2010.jpeg

 

 

 

Le bâtiment accueillant quelques locaux de l’École de la Bassée et la PEPS à Gosselies a été rénové en profondeur : isolation de la toiture et des façades, remplacement des châssis et remplacement des chaudières et de la régulation. Tout cela pour accueillir au mieux les bénéficiaires des plaines éducatives et de proximité saisonnières !

https://www.charleroi.be/sites/default/files/kcfinder/images/hotel%20de%20police.jpeg

Conçue par l'architecte français Jean Nouvel et Mdw Architecture, la tour bleue (hôtel de police de Charleroi), haute de 75 m, est un bâtiment passif pourvu d'une enveloppe extérieure en bois recouverte de briques bleues rappelant la couleur de la police. Ce bâtiment a été rendu passif par l’isolation importante de toutes les parois du bâtiment par de la cellulose, du PUR en panneaux ou projeté, de l’EPS ou de la laine minérale. Les larges châssis sont équipés de double vitrage à haut niveau d’isolation thermique. Le bâtiment est doté d’une haute étanchéité à l’air pour minimiser les déperditions de chaleur, et un système de ventilation double flux permet d’assurer l’air neuf dans le bâtiment le confort thermique y est assuré par des centrales de traitement d’air à double-flux.

 

Aménagement des voiries pour un partage de l’espace équitable

Progressivement, la Ville de Charleroi transforme ses rues uniquement dédiées à la voiture pour les rendre praticables en toute sécurisé par les autres modes de déplacement : piétons, PMR et cyclistes.

Par exemple, la quasi-totalité des sens-uniques à la ville haute de Charleroi ont été mis en sens uniques limités et rendus praticables dans les deux sens par les cyclistes. Par ailleurs, du stationnement vélo a été installé à plusieurs endroits du centre-ville et devant les maisons communales annexes afin de permettre de garer son vélo en toute sécurité.

Résultat de recherche d'images pour "vélo charleroi"

Plusieurs rues ont aussi été refaites de façade à façade permettant d’agrandir le trottoir et d’améliorer son revêtement pour qu’il soit plus agréable de se déplacer à pied dans son quartier ! Nous citerons comme exemple les rues Bernus, Huart Chapel, Zénobe Gram ou Janson à la ville haute, ou bien la rue du Calvaire à Charleroi.

gilly-rue-calvaire

 

Actualité :

Ville-haute: Toute la signalisation verticale va être remplacée

Nouveaux stationnements vélo: L'heure de l'inauguration en centre-ville