Graffitis et affichage sauvage

Des panneaux de libre expression sont disséminés dans les 15 localités de l’entité de Charleroi. Ils sont destinés à recevoir toutes les affiches annonçant les événements proposés par les Carolos.

Télécharger la liste des panneaux de libre expression.
Pour l’art urbain, un mur est prévu le long de la Sambre à Marchienne afin que chacun puisse exprimer son art sans abîmer la propriété d’autrui ou la voie publique.
      
Il est défendu par le règlement général de police de détériorer ou de souiller volontairement la voie publique, les bâtiments, monuments et objets d'utilité publique tels que statues, bustes, vasques, réverbères, horloges, fils électriques, pompes, fontaines, appareils et conduites d'eau, poteaux et bornes de signalisation, postes avertisseurs des pompiers ou des services d’ordre, poubelles, bancs, etc.

Est interdite, sauf autorisation préalable et écrite, délivrée par la Commune, toute utilisation privative de la voie publique (par exemple par voie d’affichage, de terrasse, d’étal de marchandises…), au niveau du sol, au-dessus ou en dessous de celui-ci.

L’amende administrative s'élève jusqu’à 250 euros + enlèvement et nettoyage aux frais du contrevenant (mesures d’office).
     
La Division propreté gère les interventions concernant  :
- L’affichage sauvage sur la voie publique
- Le nettoyage des graffitis salissant les monuments et bâtiments PUBLICS.
- 0800 24 063 (appel gratuit)

Cependant, la Division n’est pas compétente en matière d’affichage, de tags et graffitis sur une propriété privée (façades, portes de garages, boîtes aux lettres, etc.)