Charleroi
Photographie : Leslie Artamonow

Enseignement

C harleroi défend une ligne directrice pour l’enseignement axée sur la diversité et visant à donner les mêmes opportunités de développement à tous les enfants. 

Nous offrons un large éventail de formations, de types, et niveaux d’enseignement dans nos 130 sites.

Scolariser ses enfants

Un projet éducatif basé sur les valeurs et choix de société

  • Primauté de la personne humaine
  • Développement d’un regard instruit sur le monde
  • Épanouissement personnel et social
  • Neutralité

Un projet pédagogique

Les visées pédagogiques et les choix méthodologiques privilégiés dans notre enseignement :

  • L’ouverture réflexive à la variété des approches pédagogiques
  • La continuité des parcours et la cohérence pédagogique
  • Une évaluation au service des apprentissages
  • La coéducation
  • Une réponse non « adéquationniste » aux besoins en formation de la société

Quelques informations pratiques

2 ans ½ 

Les parents (ou les personnes investies de l’autorité parentale) de l’enfant prennent contact avec la direction de l’école de leur choix. La direction fixe ensuite un rendez-vous avec les parents afin d’inscrire leur enfant.

Informations complémentaires :

Dans le cas où l’école a atteint le nombre maximal d’élèves qu’elle peut accueillir, la direction pourra orienter les parents vers une autre école du PO de Charleroi située à proximité.

L’inscription dans un établissement scolaire doit être réalisée au plus tard le premier jour ouvrable du mois de septembre. Les inscriptions sont encore possibles jusqu’au 30 septembre mais les raisons de l’inscription « tardive » doivent être motivées et celles-ci sont laissées à l’appréciation du chef d’établissement. Toutefois, tout élève ayant fait l’objet d’une demande d’inscription avant le 30 septembre, domicilié sur le territoire de la commune (ou si l’établissement scolaire est le plus proche du domicile de l’élève) peut être inscrit dans une école d’enseignement fondamental ; sauf si la direction peut invoquer un motif légal de refus d’inscription.

Au-delà du 30 septembre, si pour des raisons exceptionnelles et motivées, un élève n’est pas inscrit dans un établissement, les parents de l’élève (ou les personnes investies de l’autorité parentale) peuvent introduire une demande de dérogation auprès de la Direction générale de l’enseignement obligatoire. Cette demande peut être introduite par les parents ou via le chef d’établissement (endéans les 5 jours d’école qui suivent l’inscription provisoire de l’enfant).

Dans l’enseignement maternel et dans l’enseignement spécialisé, l’inscription est recevable toute l’année.

Vous devez prendre contact avec la direction de l’école située en dehors de la commune.

L’inscription est gratuite.

Vous devez prendre contact avec la direction qui expliquera l’ensemble des démarches à suivre au cas par cas.

Formations

Il existe d’autres possibilités d’apprendre, des centaines de formations existent dans l’entité de Charleroi.

La formation professionnelle continue est un droit individuel qui permet à toute personne (demandeurs d’emploi, salariés .…) de continuer à se former pour diverses raisons :

  • pour actualiser ses compétences et en acquérir de nouvelles ;
  • pour changer d’orientation professionnelle ;
  • pour obtenir un diplôme reconnu ;
  • pour s’adapter aux nouvelles technologies ;
  • pour trouver un emploi.…

Cefa

Le Cefa de Charleroi fut parmi les précurseurs de la formation en alternance en Communauté française de Belgique. Ce type de formation se fonde sur une articulation entre des périodes dispensées dans un centre de formation (CEFA) et des périodes de formation en entreprise, où l’apprentissage se déroule à l’intérieur d’un processus de production.

Notre offre de formation compte de nombreuses options, dont certaines disponibles sur plusieurs implantations.

Infos : CEFA La Garenne (à partir de 15 ans).
garenne@​brutele.​be – www​.garenne​-henridunant​.be
Siège administratif : La Garenne – rue de Lodelinsart, 200 –6000 CHARLEROI
Tel : 071/ 86 24 00 –Fax : 071/ 32 01 86.
Lire aussi notre Guide de l’Enseignement repris plus haut. Attention, les formations renseignées à Marchienne-au-Pont ont été transférées sur un autre site.

Ifapme

L’IFAPME (Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises) est un organisme d’intérêt public subventionné par la Wallonie. 

Parmi ses missions, son objectif principal est de proposer des formations à des métiers dans une multitude de secteurs professionnels. Ces formations sont organisées sur base du principe de l’alternance (des cours en Centre et une formation pratique en entreprise). 

L’IFAPME propose également une offre très diversifiée de formations continues et organise également des formations personnalisées pour les personnes désireuses de créer ou reprendre une entreprise.

Académies et conservatoire

Charleroi constitue un véritable centre de l’apprentissage des disciplines artistiques.
Cet enseignement, ouvert à tous, met à votre disposition, dans chaque institution, une équipe éducative composée d’artistes pédagogues, tous lauréats des Conservatoires Royaux de Musique.

Académie des Beaux-Arts​“Alphonse Darville”

Etablissement d’Enseignement secondaire artistique à horaire réduit, l’Académie organise l’enseignement de la plupart des disciplines du domaine des arts plastiques dans le cadre d’un horaire décalé afin de s’adresser à un public adulte actif ou à des jeunes scolarisés.

L’essentiel de l’apprentissage repose sur un travail pratique et personnel en atelier, une approche active éventuellement complétée par certains cours complémentaires un peu plus théoriques comme les cours d’histoire de l’art, sur l’art moderne et contemporain. L’élève s’initie ainsi aux différentes disciplines artistiques dans une ambiance conviviale, créative et passionnée, à raison de quatre à dix heures par semaine (une à trois soirées). 

Conservatoire Arthur Grumiaux — humanités artistiques

Etablissement d’enseignement artistique subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui organise un type d’enseignement susceptible d’intéresser des étudiants de l’enseignement secondaire.

Trois domaines y sont couverts : la musique, la danse et les arts de la parole.

Cet établissement offre, d’une façon enrichissante, d’effectuer une partie de ses études secondaires en choisissant une option artistique. La formation générale se donne à l’école et les options artistiques au Conservatoire. Nos partenaires sont l’Athénée Royal Vauban et l’Institut Saint-André. 

Les Humanités Artistiques débouchent sur un diplôme de Techniques de Transition. Toutes les portes restent donc ouvertes.

Précision importante :

L’entrée en Humanités Artistiques est envisageable dès la troisième année du secondaire mais elle peut également être projetée en quatrième ou en cinquième.Un test d’admission est organisé fin juin et début septembre.

Téléchargez la liste de toutes les académies et conservatoire

Enseignement de promotion sociale

La Ville de Charleroi compte 8 Établissements Communaux d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS). L’enseignement de promotion sociale propose des formations reconnues par la Fédération Wallonie-Bruxelles (certificats, diplômes, attestions de réussite) et s’adresse à toute personne n’étant plus soumise à l’obligation scolaire à temps plein et sans limite d’âge.

L’enseignement de promotion sociale propose une offre de cours organisés en journée et/​ou en soirée afin de permettre aux étudiants de poursuivre différents objectifs : se perfectionner, se spécialiser, se reconvertir, acquérir une qualification, des compétences professionnelles, s’épanouir par l’acquisition de compétences, acquérir les compétences nécessaires pour s’engager ou poursuivre une formation…

Les cours que nous vous proposons relèvent de domaines variés : 

  • Cours généraux : C2D ; CESS ; complément CESS ; français et alphabétisation
  • Agronomie – Monde animal : agent technique de la nature et des forêts ; guide nature ; connaissance de la flore – botanique ; assistant vétérinaire
  • Industrie : carrosserie – peinture ; mécanicien de cycles
  • Hôtellerie — Alimentation : divers cours de cuisine ; commis de cuisine
  • Habillement : divers cours de confection, de couture, de broderie, de tricot
  • Arts appliqués : art floral ; décoration et aménagement d’espaces
  • Économie : nombreuses langues ; infographie ; informatique ; secrétariat médical ; technicien de bureau ; technicien commercial ; technicien en comptabilité ; bachelier assistant de direction
  • Services aux personnes : pédicurie médicale ; divers cours visant le bien-être ; aide-soignant ; aide-familial, assistant logistique en unité de soins et/​ou au service d’urgence ; coiffure ; esthétique canine
  • Sciences appliquées : auxiliaire de l’enfance ; éducateur ; assistant en pharmacie

Les formations sont organisées de façon modulaire, sous la forme d’ « unités d’enseignement ». La réussite d’une unité d’enseignement permet l’obtention d’une attestation de réussite. Plusieurs unités d’enseignement peuvent être regroupées au sein d’une section. La réussite d’une section permet l’obtention d’une qualification ou d’un diplôme.

Le montant du droit d’inscription est variable en fonction du nombre de périodes de cours suivies. Des conditions d’exemption existent. Celles-ci sont fixées par la Fédération Wallonie-Bruxelles et appliquées par les établissements de la Ville de Charleroi.

Les documents à fournir lors de l’inscription sont les suivants : carte d’identité ou titre de séjour valable, copies de diplôme(s), certificat(s), attestation(s) de réussite ou équivalence de titres étrangers obtenus antérieurement et, s’il y a lieu, les documents justifiant l’exemption du paiement du droit d’inscription.

L’enseignement de promotion sociale de la Ville de Charleroi applique le Décret du 30 juin 2016 sur l’enseignement de promotion sociale inclusif. Une personne de référence, Madame Véronique Hanet, est disponible pour accueillir et accompagner les personnes en situation de handicap dans leurs demandes d’aménagements raisonnables (veronique.​hanet@​charleroi.​be).

Les établissements

L’Établissement Communal d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS) de Charleroi Cours ménagers propose des cours en journée et en soirée. 

Les formations qui y sont organisées relèvent principalement des domaines de la couture (habillement, broderie, tricot, crochet, habillement du logis), de la cuisine (cuisine, pâtisserie, diététique) et de l’art floral.

L’établissement compte plusieurs sections (« Habillement : techniques de base » (2 ans), « Habillement : techniques spécifiques » (2 ans), « Habillement coupe et gradation » (2 ans), « Habillement du logis » (3 ans), « Tricot main » (2 ans) ainsi que de nombreuses unités d’enseignement.

L’ensemble des formations et leurs horaires sont disponibles sur le site Internet de l’établissement : http://​www​.coursmenagers​.be/

Nouveautés en 2019 – 2020 : 

  • Étude des vins du monde
  • Habillement sport wear
  • Tarterie
  • Crochet — unique établissement de la région

L’Établissement Communal d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS) de Charleroi Langues propose des cours uniquement en soirée. 

Comme son nom l’indique, l’établissement propose des cours pour apprendre diverses langues : allemand, anglais, chinois, espagnol, grec, italien, japonais, néerlandais et portugais. 

Des cours d’initiation à la langue latine et à la langue wallonne sont également organisés.

L’ensemble des formations et leurs horaires sont disponibles sur le site Internet de l’établissement :

http://​www​.charleroi​-promsoc​.be/

Nouveauté en 2019 – 2020 :

  • Wallon – niveau 2

L’Établissement Communal d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS) de Couillet organise des cours en soirée. 

Il s’agit du seul établissement de promotion sociale de la Ville de Charleroi qui propose de l’enseignement supérieur (Bachelier « assistant de direction »).

Par ailleurs, des sections relevant de l’enseignement secondaire de promotion sociale y sont organisées : « Secrétariat médical » (2 ans), « Agent d’accueil et de gestion d’un cabinet dentaire » (1 an), « Agent technique de la nature et des forêts » (3 ans), « Guide nature » (1 an).

De nombreuses unités d’enseignement relevant du monde de la flore, de la biodiversité, de la faune, de l’art floral et culinaire sont également proposées.

L’ensemble des formations sont détaillées sur le site Internet de l’établissement :

https://​cic​-couillet​.com/

Nouveautés en 2019 – 2020 :

  • Découverte nature et patrimoine
  • Apiculture niveau 2 : élevage des reines
  • Biérologie
  • Découverte de la caféologie
  • Moniteur de collectivité (2 modules)

L’Établissement Communal d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS) de Gilly organise des cours en journée. 

L’établissement organise 3 sections : « Auxiliaire de l’enfance » (18 mois), « Secrétariat médical » (2 ans) et « Technicien de bureau » (2 ans). 

Les personnes souhaitant augmenter leur temps de travail en tant qu’« accueillants temps libre » (ATL) dans les écoles peuvent également y suivre une formation de base (8 mois).

Des unités d’enseignement sont par ailleurs proposées, notamment des cours de français pour non francophones, des cours de remédiation en français pour étudiants francophones, des cours d’anglais pour débutants et des cours d’informatique et d’infographie pour débutants.

L’ensemble des formations sont détaillées sur le site Internet de l’établissement :

www​.eceps​-gilly​.be

Nouveauté en 2019 – 2020 :

  • UE niveau 8 en français (correspondant au niveau B2 du CECR)

L’Établissement Communal d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS) de Jumet organise des cours en journée et en soirée. 

L’établissement organise 3 sections : « Technicien en comptabilité », « Technicien en décoration et aménagement d’espaces » et « Carrosserie ».

Des unités d’enseignement sont par ailleurs proposées, notamment des cours de français pour non francophones, des cours de remédiation en français, des cours d’alphabétisation, des cours d’habillement, de loisirs créatifs (tricot, patchwork) et des cours d’anglais (tables de conversation).

L’ensemble des formations sont détaillées sur le site Internet de l’établissement :

http://​eceps​-jumet​.be/

Nouveautés en 2019 – 2020 :

  • UE niveau 5 en français (niveau B1.3 du CECR)
  • UE niveau 6 en français (niveau B1.4 du CECR)

L’Établissement Communal d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS) de Marchienne-au-Pont organise des cours en journée et en soirée. 

L’établissement organise de nombreuses sections : « Assistant en pharmacie », « Assistant vétérinaire », « Connaissance de gestion de base », « Esthétique canine », « Technicien en photographie » et « Technicien de bureau ».

Par ailleurs, de nombreuses unités d’enseignement sont proposées aux étudiants dans divers domaines (aquarelle, dessin, peinture, art floral, art de la table, initiation à la patine et peinture sur bois, meubles en carton, scrapbooking, restauration de mobilier, habillement (techniques élémentaires et spécifiques), confection de chapeaux, œnologie, utilisation de tablettes et smartphones, informatique, électroménager : dépannage, cours d’alphabétisation, de français langue étrangère, d’anglais et d’arabe)

L’ensemble des formations et leurs horaires sont disponibles sur le site Internet de l’établissement :

http://​ecepsmarchienne​.be/

Nouveauté en 2019 – 2020 :

  • Section Technicien en photographie

L’Établissement Communal d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS) de Marcinelle/​Monceau organise des cours en journée.

L’établissement organise des sections permettant l’obtention du C2D (Certificat d’enseignement secondaire du deuxième degré), du CESS (Certificat d’études secondaires supérieures) et du CESS via le Complément de formation générale (obtenu par capitalisation avec un des certificats de qualification repris à cette adresse : http://​www​.enseignement​.be/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​?​p​a​g​e​=​2​7​2​1​7​&​n​a​v​i​=3702).

Par ailleurs, l’établissement organise d’autres sections : « Auxiliaire de l’enfance », « Éducateur », « Coiffeur » (site de Monceau-sur-Sambre), « Commis de cuisine », « Connaissance de gestion de base », « Technicien commercial ».

L’ensemble des formations et leurs horaires sont disponibles sur le site Internet de l’établissement :

https://​sites​.google​.com/​s​i​t​e​/​e​c​e​p​s​m​a​r​c​i​n​e​l​l​e​m​o​nceau

L’Établissement Communal d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS) de Mont-sur-Marchienne organise des cours en journée et en soirée sur deux implantations : Mont-sur-Marchienne et Fontaine‑l’Évêque.

L’établissement organise de nombreuses sections : « Pédicurie médicale », « Ambulancier en transport médico-sanitaire », « Aide-soignant(e) », « Aide-familial(e)», « Auxiliaire de l’enfance », « Assistant(e) en logistique en unité de soins et/​ou de service d’urgence » et la « Formation complémentaire à destination des aides-soignants ».

Par ailleurs, de nombreuses unités d’enseignement sont proposées aux étudiants dans le domaine des services aux personnes (huiles essentielles, sensibilisation au burn out, réflexologie plantaire, Feng shui, sophrologie, techniques de massage, premiers secours, formation de base en soins palliatifs et réanimation cardiopulmonaire enfants et bébé).

Une formation de mécanicien de cycles est également dispensée sen soirée.

L’établissement organise enfin des formations continuées à destination des ATL (accueillants extra-scolaires) : initiation à la lecture des contes et d’histoires pour enfants, initiation aux premiers secours, gestion de manifestations violentes et d’agressivité, conception et animation de jeux courts et initiation à la gestion de conflits.

L’ensemble des formations et leurs horaires sont disponibles sur le site Internet de l’établissement :

http://​www​.ecepsmontsurmarchienne​.be

Nouveautés en 2020 – 2021 :

  • Formation complémentaire pour les aides-soignants
  • Mécanicien de cycles organisé a Mont-Sur-Marchienne
  • Sophrologie niveau 2 et niveau 3
  • Sensibilisation au « burn-out »
  • Préparation à base d’huiles essentielles, découverte des huiles éssentielles niveau 2
  • Formations continuées – accueil extra-scolaire :
    • Jeux courts
    • Gestion de conflits
    • Réanimation bébé nourrisson
    • Approche de la communication

Appel à projets soutien à l’équipement numérique” des élèves du secondaire

La crise sanitaire liée au covid-19 a poussé nos instances à fermer les établissements scolaires dès le mois de mars. Durant le confinement, nos équipes éducatives ont fait preuve d’ingéniosité et d’une grande force d’adaptation pour permettre à nos élèves de garder le contact avec l’école.

Malheureusement, comme partout ailleurs au sein de la CFWB, nos enseignants ont été confrontés à la fracture numérique des étudiants. Cette fracture a exclu ou en tout cas n’a pas permis à tous d’avoir accès aux mêmes ressources et cela a donc creusé les inégalités.

Les causes de la fracture numérique sont multiples : le manque de matériel, de connexion internet au domicile ou encore le manque de compétences numériques. 

En juin 2020, la Ville de Charleroi a lancé un plan de relance. Un des axes faisait état d’un soutien à l’équipement numérique aux élèves de l’enseignement obligatoire. L’échevine de l’Enseignement, l’échevin du Développement numérique et le CPAS ont élaboré un plan de soutien au numérique éducatif pour les élèves des établissements scolaires de l’enseignement obligatoire à Charleroi (tous réseaux confondus). 

Sur base des trois grandes causes de la fracture numérique (matériel, connexion internet, compétences numériques), le choix de l’action de la Ville s’est portée sur le matériel. 

Ce choix est conforté par la note d’intention du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à l’égard du matériel pédagogique numérique « Le développement du modèle « 1 : 1 » — qui désigne le fait de fournir à chaque enseignant et à chaque élève un ordinateur portable, un notebook ou une tablette, pour une utilisation continue en classe et à la maison – permet d’améliorer la dynamique pédagogique des apprentissages, et de résorber la fracture numérique. »

Dans sa stratégie Déploiement du numérique éducatif”, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles vise « l’implémentation de projets d’enseignement par le numérique, prioritairement, sur l’enseignement secondaire, et plus particulièrement dans l’immédiat dans les classes à compter de la 3ème année secondaire. » Concrètement, une aide financière sera disponible pour les parents d’étudiants de la 3e à la 7e secondaire. 

S’appuyant sur ce plan d’action et dans une volonté d’être complémentaire à la stratégie et aux soutiens mis en place par la Fédération Wallonie-Bruxelles, cet appel à projet distinct primaire-secondaire sera lancé le 27 octobre prochain. Il est uniquement réservé aux classes fréquentant un établissement scolaire de l’enseignement fondamental (appel réservé aux classes P4, P5 et P6) ou secondaire (appel réservé aux S1 et S2) situé sur le territoire de la ville de Charleroi (tous réseaux confondus) dont l’indice socio-économique 2020 – 2021 (ISE) va de 1 à 10. 

Un budget global de 450.000 € va donc être consacré à l’équipement des élèves dont les classes seront lauréates. 1600 élèves environ seront donc bénéficiaires de l’action.

Dans l’enseignement primaire, les classes lauréates verront leurs élèves, ayant marqué leur accord pour rentrer dans le projet, se voir attribuer une aide financière d’un montant de 250 € par élève. En secondaire, l’aide financière montera à 350€ par élève. Cette somme devra être dédiée à l’achat d’un matériel numérique pédagogique clairement défini (tablette, pc portable,….). Cette aide prendra la forme d’un chèque à faire valoir dans un des commerces partenaires. La Ville proposera un système simple qui pourrait prendre la forme d’un chèque dédié uniquement à cet achat.

Les parents des élèves impliqués dans l’action dans les classes lauréates pourront introduire un dossier d’aide complémentaire du CPAS. Cette aide pourrait comprendre deux volets : 

- La prise en charge d’une partie du solde ou de l’entièreté du solde de la facture d’achat du matériel numérique pédagogique

- La prise en charge d’une partie ou de l’entièreté de la facture internet.

Cette aide complémentaire, ouverte à toute personne, qu’elle soit bénéficiaire ou non du Revenu d’Intégration Sociale (RIS) sera liée à une enquête sociale et à la présentation de factures et pièces justificatives.

La date ultime de remise de la candidature est le 20 novembre 22h. Après analyse par un jury composé de plusieurs responsables communaux (pédagogie, informatique, social) et d’experts extérieurs, l’annonce des lauréats sera faite le 2 décembre.

Le jury désignera les lauréats sur base d’une grille d’analyse qui garantira plusieurs objectifs : faire en sorte que l’action touche les élèves qui en ont le plus besoin, que le matériel soit réellement et efficacement utilisé à des fins pédagogique et de contacts entre élèves et école, qu’il soit suivi activement par l’équipe éducative,…