Charleroi
Photographie : Maxwell Ridgeway sur Unsplash

Réunion du conseil communal, le mercredi 15 juillet

Société
Description

Le conseil communal se réunira le mercredi 15 juillet 2020, à 18h30, en la salle du Conseil de l’Hôtel de Ville, place Charles II, à Charleroi.

L’ordre du jour en annexe.

Maisons citoyennes : retour progressif à la normale à partir du 27 juillet

Société
Description

La Ville de Charleroi fait savoir au public qu’elle entamera une nouvelle étape du déconfinement avec une réouverture progressive de ses guichets en accès libre à partir du lundi 27 juillet.

Voici donc les nouvelles informations qui concernent EXCLUSIVEMENT les 5 maisons citoyennes (guichets population) et le service des permis de conduire.

Les services de l’Etat civil et le service des Etrangers continuent eux de recevoir sur rendez-vous.

A partir du lundi 27 juillet :

Ouverture les lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi matin en libre accès du public (donc sans rendez-vous)

Le respect des règles de distanciations sociales seront toujours respectées avec un nombre limité de citoyens dans les salles d’attente.

Ouverture les lundi, mardi (y compris pour la permanence), mercredi, vendredi après-midi et le samedi matin (à Marcinelle) sur rendez-vous

La Ville de Charleroi rappelle que bon nombre de démarches peuvent être effectuées en ligne. Elle rappelle également qu’il est recommander d’utiliser le formulaire en ligne (disponible dans la partie mes démarches”) pour la demande de rendez-vous.

Assouplissement des mesures pour les visites dans les MRS du CPAS !

Société
Description

Depuis le lundi 18 mai, les visites sont à nouveau possibles pour les familles du millier de résidents des 9 maisons de repos et de soins du CPAS de Charleroi. Les conditions de ces visites vont être nettement assouplies à partir de ce mercredi 1er juillet suite aux nouvelles directives des autorités wallonnes. 

4 personnes, toujours bien identifiées, peuvent rendre visite à leur proche. Parmi ce groupe de 4 personnes, les visites se feront par deux visiteurs à la fois maximum. Les enfants de moins de douze ans peuvent désormais faire partie de ce groupe de 4 visiteurs 

Les visites se font uniquement sur base d’un rendez-vous. 

A partir du 1er juillet, il n’y aura plus de plexiglas entre le résident et ses visiteurs, ils pourront se voir dans un local prévu à cet effet, à la cafétéria ou encore à l’extérieur de la résidence. Cependant, les contacts physiques restent interdits et les distances de sécurité doivent être respectées.

Les visiteurs devront porter un masque chirurgical ou en tissu et se désinfecter les mains avec le gel hydro alcoolique prévu à cet effet. 

Pour les résidents en isolement, une visite en chambre sera possible, pour un seul visiteur, avec un masque chirurgical, des gants, une blouse et une visière qui seront fournis

Enfin, les résidents pourront à nouveau sortir et se rendre en famille. Le personnel précisera aux familles les précautions spécifiques à prendre pour ces visites et un document d’information sur les risques potentiels sera remis au résident lors de chaque sortie. 

Comme on peut le constater, ces mesures d’assouplissement sont importantes.

Philippe Van Cauwenberghe, Président du CPAS : « Je suis heureux de ce nouvel assouplissement tant attendu par nos résidents et leurs familles mais il est clair que chacun devra jouer le jeu sérieusement et respecter les précautions à la lettre sous peine de voir le virus revenir dans nos résidences. Pour rappel, le virus est toujours présent et ni vaccin ni traitement efficace ne sont disponibles à ce jour ».

Calligraphie, origami et travail de la terre : 2 stages cet été au MDV

Société
Description

Cet été, le Musée du Verre de Charleroi, inspiré par les diverses influences des Perrin&Perrin”, couple d’artistes verriers mis à l’honneur dans son exposition temporaire, vous invite à mettre les mains dans la terre ! 

Trois matinées sensorielles en compagnie de Françoise (ateliers Terre Mania”) avec qui vous pourrez vous familiariser ou approfondir les techniques du travail de la terre : pitching, colombin, modelage et plaque. 

Venez créer très simplement et dans la bonne humeur votre propre objet décoratif ! Porte-savon, cache-pot, nichoir… 

La distanciation physique sera assurée, de même que la mise à disposition de gel, le port du masque n’est pas obligatoire mais est le bienvenu.

Éclairage LED : remplacement de 889 points lumineux

Aménagement urbain
Description

Sur proposition de l’échevin des Travaux Eric Goffart, le Collège communal de Charleroi a validé une liste de 889 points lumineux qui seront prochainement remplacés par de l’éclairage LED. Répartis en quatre phases, ces travaux représentent un montant de 311.447€ et visent des artères de Gosselies, Gilly, Charleroi, Couillet, Dampremy, Goutroux, Jumet, Lodelinsart, Marchienne-au-Pont et Marcinelle. 

Ces aménagements devraient commencer en août prochain et les chantiers de remplacement s’étaleront sur 75 jours ouvrables pour se terminer début de l’année 2021. 

Lancés en décembre 2019, ces travaux s’inscrivent dans le cadre de l’Arrêté du Gouvernement wallon du 14 septembre 2017 qui prévoit le remplacement des éclairages existants par des luminaires LED, moins énergivores et plus efficaces. Piloté par ORES, ce programme baptisé e‑LUMin concerne 25.000 points lumineux à Charleroi. « La facture annuelle de l’éclairage public à Charleroi se chiffre à 1,8 million d’euros, auxquels il convient d’ajouter 250.000 euros de coût d’entretien. Le remplacement permettra une réduction de la consommation électrique d’environ 60%, ce qui représente une diminution de l’empreinte écologique de la Ville de l’ordre de 2.252 tonnes de CO2. Le remplacement des 889 points lumineux permettra de réaliser une économie annuelle de 174.221€ et de 855.567 kWh », explique l’échevin Eric Goffart. 

Sur le plan budgétaire, la Ville prévoit un investissement de 1 million d’euros par an ; 5 millions d’euros ont été inscrits au Plan Pluriannuel d’Investissement. De son côté, en tant que gestionnaire de réseau de distribution, ORES investit 350.000 euros par an, dans le cadre de l’obligation de service public (OSP) liée à l’entretien de l’éclairage public communal. La Ville de Charleroi et ORES tablent sur le remplacement de 2.500 points lumineux par an, soit une modernisation complète du parc en 10 ans conformément au décret wallon. Pour ces investissements, la durée moyenne de l’amortissement est de 7 ans. 

Les travaux sont menés en partenariat ; la Ville de Charleroi choisit les modèles de luminaires parmi des produits proposés par ORES conformément aux résultats d’un marché public et avalise les différentes phases de l’opération. ORES procède au déploiement du LED de manière progressive et proportionnée, en fonction de la composition du parc existant. La priorité est donnée aux luminaires en fin de vie ainsi qu’aux lampes les plus énergivores. L’approche vise l’efficience non seulement en termes de coût, mais également de logistique et d’homogénéité du parc. 

Cet éclairage est conçu de manière à permettre la variation d’intensité en fonction de la luminosité (dimming). Une série d’adaptations futures pourrait être envisagée comme par exemple faire varier l’éclairage en fonction de la densité de circulation. Les villes pourraient même également équiper les poteaux d’éclairage de différents types de capteurs, notamment des capteurs de mouvement ou encore des capteurs de bruit.

Le site de Monceau-Fontaines s’agrandit

Société
Description

Le site associatif d’entreprises d’économie sociale, Monceau-Fontaines va pouvoir étendre davantage ses activités. En effet, le Fonctionnaire Délégué de la Région wallonne a octroyé à l’asbl Monceau-Fontaines, le permis afin de construire un bâtiment composé de deux salles polyvalentes, d’un hall d’accès, de toilettes et de locaux techniques.

Cette nouvelle construction aura pour effet d’agrandir la salle de restaurant « Le Germoir » à 150 m². Le Germoir est une entreprise de formation par le travail qui permet à des personnes en difficulté sociale d’apprendre un métier dans un contexte de travail réel. Les formations données reprennent deux secteurs : l’horeca et le nettoyage. Ces nouveaux espaces vont permettre à l’association d’élargir le restaurant pédagogique, outil essentiel à l’apprentissage des stagiaires. 

Au rez-de-chaussée, cette espace sera composé d’un hall, d’un espace sanitaire, d’un espace de rangement et d’une salle polyvalente de 75 m². Au 1erétage viendront s’ajouter deux locaux techniques, une cuisine et une autre salle polyvalente de 74 m². Ce second espace permettra l’accueil de réunions d’entreprises et d’associations, qui pourront dès lors profiter d’un service horeca privatisé. Cette nouvelle offre sera un réel atout qui viendra compléter la formation des stagiaires du Germoir et l’offre de service de location d’espaces de Monceau-Fontaines. 

Il faut dire que ce site associatif d’entreprises d’économie sociale s’étend sur 2 hectares et demi pour offrir 5500 m² de locaux rénovés aux associations et entreprises à finalité sociale. Grâce au travail quotidien de la quinzaine de partenaires du site, plus d’un millier de personnes ont pu bénéficier d’un accompagnement social et professionnel pour aller vers et dans l’emploi en 2019. Le Collège communal se réjouit de cet aménagement de nouveaux locaux, vu la forte hausse des activités sur les lieux.

Un accueil au calme pour les étudiants en période de blocus

Société
Description

Ce mois de juin marque le début d’une période d’examens particulièrement complexe pour tous les étudiants. « En période de confinement ou de transition, il n’est pas toujours évident de se trouver un espace de calme propice à l’étude et à la concentration. C’est pourquoi, à présent que les mesures de déconfinement le permettent, la Ville de Charleroi a dégagé quelques pistes de sorte de proposer aux étudiants qui en formuleraient la demande préalable, l’accès aux infrastructures de l’Université Ouverte et des Maisons de Jeunes pour les périodes d’examens de juin et de septembre. En effet, sans garantie d’un retour à la normale au mois d’août, il nous faut anticiper un éventuel besoin au moment des deuxièmes sessions », indique l’échevine Julie Patte, en charge de l’Enseignement.

« Il est essentiel que nos jeunes étudiants de l’enseignement supérieur et universitaire, en particulier en cette période de confinement, puissent disposer de lieux d’étude adaptés. Ces jeunes ne disposent pas toujours d’espaces suffisamment spacieux et calme à domicile pour y étudier en toute sérénité. Afin de compléter le dispositif, mon cabinet a contacté les Maisons de jeunes actives sur notre territoire. Certaines sont prêtes à ouvrir leurs portes aux étudiants pour y réaliser leur blocus. Cela ouvre des possibilités pour les jeunes des quartiers de Charleroi et je ne peux que m’en réjouir. En espérant que cela aille plus loin pour la seconde session et les années à venir » précise Karim Chaïbaï, échevin en charge de la jeunesse.

Concrètement :

  • Dès à présent, les étudiants peuvent être accueillis au sein des Maisons de Jeunes de
  • Gosselies « Gais lurons », Faubourg de Bruxelles 89, 6041 Gosselies à contact 071 95 28 60
  • Monceau-sur-Sambre « Atelier M », rue de Monceau Fontaine 35, 6031 Monceau-sur-Sambre à contact 071 28 51 20
  • A partir du mois d’août les étudiants peuvent être accueillis au sein du CDJ de Marcinelle 23 Grand Place, 6001 Marcinelle 071 28 51 20
  • Toujours au mois d’août, l’Université Ouverte (Caserne de Trésignies, Boulevard Général Michel 1B, à 6000 Charleroi) accueille les étudiants dès le lundi 3/08 entre 8h00 et 17h00. Toute personne intéressée peut prendre contact au 071/65.48.30 ou info@​uo-​fwb.​be.

Il est également possible de joindre Mme Valérie Besanger besanger.​valerie@​uo-​fwb.​be

« Ces options nous permettent clairement de faire face à la demande actuelle. Au besoin, nous pourrions élargir le dispositif pour augmenter la capacité d’accueil », conclut l’échevine Julie Patte. 

A partir du mardi 9 juin, l’Antre du Jeu entrouvre prudemment ses portes…

Société
Description

Avant de venir, veuillez téléphoner au 071/472781 de 8h à 9h pour réserver votre plage horaire et vous inscrire quotidiennement aux accueils de 9h30 à 10h30 ou de 11h à 12h. Nous restons fermé le lundi et nous serons fermé le mercredi après-midi.Les groupes seront réduits à 7 enfants maximum. Si vous n’avez pas téléphoné et que le groupe est complet, vous ne pourrez pas participerà l’accueil.

L’accueil se fera exclusivement à l’extérieur.

Nous limitons la présence des adultes à 1 /​par enfant, le port du masque sera obligatoire pour les adultes.

Les normes sont strictes pour protéger la santé de chacun.

Antre du Jeu, avenue Mascaux, 415, Marcinelle — tel.: 071/47.27.81

Rénovation des murs d’enceinte des cimetières de Monceau-sur-Sambre, Roux et Jumet Chef-Lieu

Aménagement urbain
Description

Ce jeudi 4 juin débuteront des travaux de rénovation du mur d’enceinte du cimetière de Monceau-sur-Sambre. Ces travaux sont programmés dans le cadre d’un marché stock de réparation qui permettra de réfectionner par ailleurs les murs d’enceinte des cimetières de Roux et de Jumet Chef-Lieu. « Ces rénovations vont permettre d’accueillir les familles des défunts dans un cadre plus sécurisé et plus apaisant. Nous avons à cœur d’offrir les conditions de recueillement les plus dignes pour tout un chacun », indique l’échevin en charge des Cimetières, Mahmut Dogru.

Un montant annuel de 100.000 euros est inscrit au budget dans le cadre de ce marché stock afin de permettre une meilleure planification des chantiers. « La même entreprise opérera les travaux de manière successive en commençant par le cimetière de Monceau-sur-Sambre, ensuite Roux et puis Jumet Chef-Lieu. Le premier chantier est prévu pour une durée d’environ 30 jours sous réserve des conditions météorologiques ».

Par ailleurs, au cimetière de Dampremy, une tour mémorielle présentant un problème de stabilité et de sécurité devra prochainement être déconstruite. « Après information et discussion avec les Associations patriotiques concernées, nous prévoyons de conserver la base de la tour et de la garnir d’une plaque commémorative pour garder trace de ce monument. Les travaux devraient être opérés pour la rentrée », conclut Mahmut Dogru. 

Stages nature” au Centre de Délassement de Marcinelle

Société
Description

Bonne nouvelle, les stages sont autorisés à partir du 1er juillet. Charleroi Nature (Chana) s’organise pour pouvoir accueillir les enfants dans les meilleures conditions, sur le site boisé du Centre de Délassement de Marcinelle.Les thématiques abordent tant les animaux, les invertébrés que les jeux forestiers, les cabanes, survie en forêt, …La liste complète se trouve se trouve sur www. chana.be.Pour une meilleure organisation, les inscriptions sont à faire au plus vite via notre formulaire en ligne. A priori, les thématiques de stages seront maintenues ou adaptées.