Charleroi
Photographie : Maxwell Ridgeway sur Unsplash

Le conseil communal de ce lundi en direct

Service
Date de début
28/09/2020
Date de fin
29/09/2020
Description

ici

Réunion du Conseil communal le lundi 28 septembre

Société
Description

Le Conseil communal se réunira le lundi 28 septembre 2020, à 18h30, en la salle du Conseil de l’Hôtel de Ville, place Charlles II, à Charleroi.m

Roux : rénovation du pont ferroviaire avenue de Wallonie, le week-end du 18 au 22 septembre

Mobilité
Description

Le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel fait savoir qu’il procédera à la rénovation du pont situé avenue de Wallonie, à Roux, le week-end du 18 au 22 septembre.

Concernant la démolition des anciens tabliers, Infrabel informe que l’activité causera certaines nuisances sonores et ce, du vendredi 18 septembre 13h30, jusqu’au samedi 19 septembre, à 4h00 sans interruption. Il fait savoir aussi que des camions seront amenés à se stationner temporairement en face des sorties de garages sans que cela ne dérange cependant les allées et venues des riverains.

CPAS : un call center spécialement dédié aux usagers non habituels des services d’aide

Société
Description

Dans le cadre de la crise du Covid-19, le CPAS de Charleroi a mis en place une ligne téléphonique spécialement dédiée à ceux qui ne sont pas les usagers habituels mais qui pourraient néanmoins prétendre à une aide : Chômeurs temporaires Covid, artistes, indépendants…). 

Plus d’infos :https://​www​.cpascharleroi​.be/f…

Déploiement d’une économie circulaire : votre avis intéresse la RW

Société
Description

Après une adoption en première lecture par le Gouvernement wallon, le 16 juillet dernier, la Wallonie aimerait recueillir votre avis concernant l’avant-projet de la Stratégie de déploiement de l’économie circulaire sur son territoire

à travers cette Stratégie, le Gouvernement wallon entend accélérer le déploiement d’une économie qui répond à la triple ambition fixée dans la Déclaration de Politique Régionale. Le chemin tracé contribuera à une Wallonie prospère, durable et motrice du progrès en Belgique et en Europe.

. Participez à cette consultation publique avant la fin du mois de septembre afin de coconstruire et de partager une vision commune pour une Wallonie plus circulaire.

Tout le processus est expliqué sur : http://​economiecirculaire​.wallonie​.be/​a​c​t​u​a​l​i​t​e​/​c​o​n​s​u​l​t​a​t​i​o​n​-​p​u​b​l​i​q​u​e​-​s​u​r​-​c​i​r​c​u​l​a​r​-​w​a​l​l​o​n​i​a​-​l​a​-​s​t​r​a​t​e​g​i​e​-​d​e​-​d​e​p​l​o​i​e​m​e​n​t​-​d​e​-​l​e​c​o​nomie

Pour de plus amples informations : economiecirculaire@​spw.​wallonie.​be

Démarchage et publicités sponsorisées au nom du SPW Energie : arnaque !

Société
Description

Démarchage téléphonique parfois agressif, abus de publicités sponsorisées sur les réseaux sociaux, … le SPW « Territoire, Logement, Patrimoine, Énergie » met en garde et rappelle qu’il n’a mandaté aucune société de travaux d’isolation ou d’installation de système de production d’électricité à œuvrer dans ce sens.

Ces agissements ont pour unique but de vous tromper et de vous faire perdre parfois beaucoup d’argent. Soyez vigilants !

Pour de plus amples informations : https://​energie​.wallonie​.be

Covid-19 : subsides extraordinaires aux AMO et aux Mouvements de Jeunesse

Société
Description

L’échevin de la Jeunesse de la Ville de Charleroi, Karim Chaïbaï, octroie un subside à divers services d’aide en milieu ouvert (AMO) et Mouvements de Jeunesse suite à la crise sanitaire liée à la Covid-19. Celui-ci permettra aux diverses structures qui ont répondu à l’appel de s’approvisionner, après un état des lieux de leurs besoins, en matériel sanitaire nécessaire pour faire face à la pandémie. Chaque structure qui a répondu recevra 500 euros.

Dans le courant du mois d’avril dernier, Karim Chaïbaï échevin de la Jeunesse, a pris contact avec les 3 AMO qui officient sur le territoire de Charleroi ainsi qu’avec les unités des divers Mouvements de Jeunesse « à foulards » répartis dans nos 5 districts. Les messages de retour étaient sans équivoque, et ont bien souligné les besoins de nombreuses structures d’adapter leurs locaux, ou encore de se fournir en gel hydro-alcoolique, en masques, gants, etc.

« C’est pour répondre à cet état des lieux dressé conjointement avec ces deux secteurs de la jeunesse, qui occupent des centaines voire des milliers de jeunes tout au long de l’année, que j’ai décidé de leur attribuer un subside extraordinaire. Il était nécessaire d’agir le plus rapidement possible », explique l’échevin de la Jeunesse.

Nouveau subside de fonctionnement destiné à une future Maison des Jeunes, à Jumet Hamendes

Cette année 2020 voit un projet de nouvelle Maison des Jeunes avancer et se concrétiser petit à petit. Le Comité Solidarité Jeunesse (CSJ) se verra octroyer un subside de fonctionnement annuel au même titre que les 8 autres MJ conventionnées avec la Ville de Charleroi. Après la MJ de Roux en 2019, c’est donc au tour de Jumet Hamendes de bénéficier des services d’une structure subventionnée par la ville de façon pérenne, avec un montant de 5.009 euros, comme les autres MJ.”

« Pour le CSJ c’est l’aboutissement de longues années d’un travail acharné qui se voient récompensées, et cela implique également que la Ville soutiendra de plus en plus les projets jeunesse de ce type qui ont pour vocation de durer dans le temps et de s’inscrire dans l’ADN de leurs quartiers respectifs avec une réelle ambition citoyenne », souligne Karim Chaïbaï.

Les autres Maisons des Jeunes n’ont d’ailleurs pas été oubliées durant la crise du COVID-19 et ont toutes bénéficié d’une augmentation substantielle de leur subside de fonctionnement annuel pour leur permettre de faire face aux impondérables que la situation sanitaire a générés, comme expliqué ci-dessus.”

La prime trottoir” augmente de 66% !

Aménagement urbain
Description

Afin d’encourager la rénovation urbaine, le Conseil communal de Charleroi, sur proposition de l’échevin des Travaux Eric Goffart, a décidé d’augmenter le montant de la prime à la construction des trottoirs situés dans le domaine public. Cette initiative nécessite la modification de l’article 6 du règlement existant et la prorogation de la validité de ce dernier jusqu’au 31 décembre 2020.

Par construction de trottoir, il faut entendre : l’enlèvement du revêtement existant, les terrassements éventuels et la pose de matériaux neufs suivant les conditions fixées dans l’autorisation de voirie.

Concrètement, le montant de la prime s’élève désormais à 25 euros du mètre carré pour un montant total plafonné à 425 euros. Les précédents montants étaient fixés à 15€/m² plafonnés à 250€. Cette augmentation de 66% résulte, certes, d’une volonté politique d’encourager les riverains à sécuriser et embellir leur trottoir mais découle également de la nécessité de coller au coût de la vie actuelle sachant que l’évolution de l’indice des prix à la consommation a augmenté de 54% depuis 1996, l’année où le premier règlement d’octroi de la prime trottoir a été adopté. 

Un budget de 6.000 euros est prévu en 2020 pour couvrir les montants sollicités par les riverains. Seules quatre demandes ont été introduites depuis le début de l’année, sans doute en raison du contexte exceptionnel lié au Covid-19. De 2016 à 2019 (4 ans), 78 demandes ont été introduites pour un montant total de 12.968€.

« Il est important de rappeler l’existence de cette prime aux riverains qui projettent de rénover ou construire leur trottoir ou qui voudraient procéder à ces travaux sans peut-être disposer des montants nécessaires. Cette prime est un joli coup de pouce et s’inscrit pleinement dans la politique volontariste que nous menons depuis 2013 et qui vise la rénovation des trottoirs et des voiries dans l’ensemble du territoire carolo », insiste l’échevin des Travaux, Eric Goffart. 

Dans le cadre d’une demande préalable de construction de trottoir auprès de la Ville de Charleroi, les riverains souhaitant introduire une demande de Prime trottoir doivent tout comme pour la demande de Construction trottoir, s’adresser aux secteurs Voirie suivants pour y recevoir et compléter les documents ad hoc en vue de l’obtention de l’autorisation préalable et de la prime. 

  • Secteur Voirie Nord-Est (Dampremy, Gilly, Gosselies, Jumet, Lodelinsart, Montignies-sur-Sambre,Ransart et Roux) Maison Communale de Ransart, rue Appaumée 69, 6043 Ransart (Tél. : 071/86.94.38)
  • Secteur Voirie Sud-Ouest (Charleroi, Couillet, Goutroux, Marchienne-au-Pont, Marcinelle, Monceau-sur-Sambre et Mont-s-Marchienne) Chantier Communal, rue des Bouleaux 21, 6001 Marcinelle (Tél. : 071/47.18.66)

Protégez-vous des arnaques sur la voie publique : les conseils du Service Prévention des Délits

Sécurité
Description

On vous aborde sur la voie publique pour vous proposer de signer une pétition ou verser de l’argent à une bonne cause ? Soyez vigilant, il peut s’agir d’un escroc abusant de votre générosité ou d’une bande organisée rompue à quémander ou distraire leur cible pour la voler.

Restez donc sur vos gardes lorsqu’on en appelle à votre générosité et familiarisez-vous avec les arnaques les plus courantes.

Les modes opératoires les plus fréquents

- La fausse pétition

C’est le cas le plus répandu : une personne vous propose de signer une pétition. Elle est persuasive et la cause est touchante : il s’agit de sauver des réfugiés, de soutenir une ONG (organisation non gouvernementale), de cotiser pour un enfant malade ou encore de secourir des animaux abandonnés. — Le faux handicap Parfois, ce sont des jeunes filles en groupe qui se disent muettes et qui insistent lourdement en vous suivant ou en vous barrant la route. Il arrive aussi qu’une personne seule ou accompagnée d’un enfant vous demande une participation financière pour des soins ou des médicaments. Cette personne peut même devenir agressive en cas de refus. — Le faux sondage Un individu prétexte un formulaire d’enquête pour vous poser quelques questions. Il se rapproche pour bien comprendre et noter vos réponses. Lorsqu’il repart, votre portable ou un objet de valeur a disparu. — Les faux vendeurs Une personne vous arrête dans la rue en vous proposant des gaufres ou de petits objets au profit d’enfants abandonnés ou de refuges d’animaux. Soit les marchandises doivent être payées à l’avance et ne seront en fait jamais livrées à domicile, soit le prix des objets est trop élevé. Dans tous les cas, l’association servant de prétexte, pour autant qu’elle existe réellement, ne verra jamais l’argent. Quelques conseils pour éviter les arnaques- Méfiez-vous par principe de toute situation qui sort de l’ordinaire, gardez votre sac fermé contre vous et surveillez vos autres biens, le cas échéant ;

- Ne poursuivez pas une conversation si de l’argent vous est demandé ;

- S’il s’agit d’une ONG, ses ambassadeurs sont facilement reconnaissables à leurs vêtements et leur logo. En outre, ils ne vous demanderont pas d’argent liquide. Refusez tout dialogue si ces conditions ne sont pas respectées ;

- Méfiez-vous doublement si la pétition est en anglais. Il n’y a aucune raison pour qu’un organisme présente une pétition dans une langue étrangère ;

- En cas de doute, prévenez la police (101);

- Dans tous les cas, restez sur vos gardes. Durant la discussion avec le quémandeur, il n’est pas exclu qu’un complice profite de votre distraction pour vous voler.

Si vous êtes victime malgré toutes ces précautions 

  • En cas de vol de carte de banque, téléphonez de suite à Card Stop (24h/​24 et 7 jours/​7) au 070 344 344 pour la bloquer. 
  • En cas de vol de documents d’identité, DocStop se tient à votre disposition au 00800 2123 2123 (24h/​24 et 7 jours/​7).
  • En cas de vol de téléphone, faites bloquer votre appareil et votre carte SIM par votre opérateur. 
  • Portez toujours plainte au bureau de police.
  • Si des personnes suspectes agissent au nom d’une œuvre caritative, quelle qu’elle soit, vous pouvez prévenir l’organisation. Elle vous sera reconnaissante de protéger ainsi sa réputation.

Permis d’urbanisme pour le premier Community Land Trust CLT, à Charleroi

Société
Description

Le Collège communal de ce 4 août 2020 a décidé d’octroyer un permis d’urbanisme à la Fondation privée « CLT des Piges » de Monceau-sur-Sambre afin de permettre la création du premier Community Land Trust de Charleroi. 

Il s’agit de la construction d’un immeuble constitué de quatre logements (deux aux rez-de-chaussée et deux à l’étage), de cinq abris privatifs et d’un abri commun à la Rue des Piges, 195 à Monceau-sur-Sambre. Le Collège communal avait déjà octroyé ultérieurement un permis pour deux premiers logements.

Ce projet de Community Land Trust est porté par l’EFT Quelque Chose à Faire et par l’APL Relogeas et vise à faciliter l’acquisition d’un logement pour les personnes ou familles à faibles revenus.

« Je me réjouis du soutien du Collège à ce projet car cela répond exactement à l’une des priorités de la Déclaration de Politique du Logement et des Etats Généraux du logement : mettre en place des solutions innovantes pour favoriser l’accès au logement, précise Laurence Leclercq, échevine du Logement et de l’Urbanisme. Les futurs propriétaires de ces logements seront des personnes à faibles revenus ou sans emploi. »

Cette volonté est également clairement énoncée dans le Projet de Ville de Charleroi 2018 – 2024 : une ville inclusive passe par un logement durable à un prix raisonnable. 

Le fonctionnement du Community Land Trust permet en effet de favoriser l’accès à la propriété, tout en limitant le prix de l’acquisition du logement. « A Charleroi, il s’agit d’une première. Dans les mois à venir, nous continuerons à soutenir les opérateurs du logement carolos qui s’investissent dans ce type d’initiatives et proposent de nouvelles possibilités de s’approprier un logement pour ne plus simplement y loger, mais y habiter », conclut Laurence Leclercq.