Charleroi
Photographie : Maxwell Ridgeway sur Unsplash

Fédération Wallonie-Bruxelles : une Task force « Violence conjugale et intrafamiliale »

Société
Description

Une Task force « Violence conjugale et intrafamiliale » a été mise en place par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie, la Région de Bruxelles-Capitale et la Cocof pour répondre aux risques d’amplification des problèmes de violence dans cette période de crise sanitaire et de maintien à domicile.

Pour beaucoup de femmes et d’enfants, le foyer n’est pas un lieu sûr. Les nécessaires mesures de maintien au domicile augmentent aujourd’hui les risques de violence et aggravent les situations où s’exercent déjà des violences conjugales et intrafamiliales. Le sentiment d’isolement des victimes est également renforcé. 

Des numéros d’aide existent pour accompagner les victimes ainsi que les auteurs et prévenir le passage aux actes de violences. 

Un chat est également accessible sur www​.ecouteviolencesconjugales​.be les lundis de 12h à 14h et de 16h à 18h, les mardis de 12h à 14h et de 16h à 18h, les mercredis de 12h à 17h, les jeudis de 12h à 13h et de 16h à 18h et les vendredis de 12h à 14h et de 16h à 18h.

Par ailleurs, la Wallonie (en collaboration avec le SETIS wallon) a également réalisé une brochure « Migrant·e et victime de violences conjugales ». Cette brochure est disponible en 13 langues (français, anglais, allemand, néerlandais, albanais, arabe, russe, turc, swahili, dari, pachto, portugais et espagnol) et ces versions se trouvent sur le portail de l’Action sociale de Wallonie (onglets : Égalité des chances -> violences entre partenaires -> Documents téléchargeables -> PDF Campagnes de sensibilisations). 

Création ou extension temporaire de terrasses : l’autorisation prolongée jusqu’au 31 janvier 2021

Covid-19
Description

Dans le cadre du déconfinement et afin de favoriser la relance du secteur Horeca, la Ville de Charleroi a autorisé, sous certaines conditions, la création ou l’extension temporaire de terrasses afin de permettre d’accueillir la clientèle dans le respect des règles de distanciation à l’extérieur du commerce.

Le collège de ce mardi 13 octobre a décidé de prolonger cette autorisation de création ou d’extension jusqu’au 31 janvier pour les commerçants qui l’avaient reçue. De plus, afin de permettre au secteur Horeca d’accueillir les clients dans les meilleures conditions pendant les périodes automnale et hivernale et dans le respect de la charte « terrasses Horeca et enseignes », il est également rappelé que les pare-vents sont inclus dans le matériel concerné par la prime « terrasse ». Le commerçant qui a déjà introduit une première demande sans atteindre le plafond de 1.000€ pourra en introduire une seconde. Le plafond pour les deux demandes cumulées reste fixé à 1.000€.

Comme décrit dans la charte « terrasses Horeca et enseignes », les éléments de pare-vent ne doivent pas être ancrés dans le sol et sont disposés uniquement perpendiculairement à la façade. Ils peuvent être constitués, jusqu’à une hauteur de 70cm maximum, de panneaux en bois ou en métal laqué. La partie supérieure sera transparente, sans motifs ou inscriptions. Seul le nom de l’établissement peut y apparaître, à une seule reprise sur chaque face et dans la même typographie que l’enseigne. Les publicités sont proscrites et comme pour le reste du mobilier de terrasse, la teinte des éléments pare-vent sera en relation avec le contexte. 

Covid-19 : un nouveau centre de testing sur le site de Caterpillar

Covid-19
Description

Un nouveau centre de testing COVID ouvrira ses portes ce mercredi matin sur le site de Caterpillar, à Gosselies, à l’initiative de la Fédération des Médecins généralistes de la région de Charleroi.

Ceux-ci auront lieu de 10h à 13h et de 17h à 19h, du lundi au vendredi.

Pour éviter tout engorgement, il est impératif de prendre rendez-vous, par téléphone au 071/20.21.60 ou via le site www​.fagc​.be/​t​e​sting

Profitez de l’automne au Pays de Charleroi…

Société
Description

Profitez des jolies couleurs de l’automne au Pays de Charleroi ! Une destination d’escapades idéale pour les explorateurs urbains comme pour les amoureux de la nature ! Les idées de micro-aventures ne manquent pas !

Taxes : pas de hausse prévue pour l’IPP et les additionnels au PRI

Société
Description

Comme chaque année, la Ville de Charleroi est appelée à voter les règlements établissant les taxes additionnelles à l’Impôt des Personnes Physiques et au Précompte immobilier. La ville tient d’emblée à rassurer les citoyens, ni l’IPP, ni les additionnels au PRI ne seront revus à la hausse.

Néanmoins, à la suite de la sixième réforme de l’Etat qui a établi la régionalisation partielle du précompte immobilier, l’établissement de la taxe au précompte immobilier et l’envoi de l’avertissement extrait de rôle seront dorénavant assurés par la Région wallonne. En conséquence, les bénéficiaires d’un échelonnement du paiement seront appelés à renouveler celui-ci auprès des instances wallonnes et non plus auprès du Service public fédéral (SPF) Finances comme précédemment. Pour ce faire, ils peuvent s’adresser, à partir du 1er janvier à : 

La Ville relance son Prix de la propreté

Société
Description

A l’initiative de l’échevin en charge de la Propreté publique, Mahmut Dogru, la Ville de Charleroi relance son appel à projet « Prix de la Propreté 2020 » avec, à la clé, 10.000 euros pour soutenir des initiatives citoyennes en faveur d’une ville plus propre.

Pour l’échevin, « la propreté publique est un défi que nous ne pouvons relever que si tout un chacun accepte de contribuer à l’effort collectif. La Ville ne peut à elle seule assurer la propreté publique en revanche, elle peut nettoyer certes les rues mais aussi soutenir les citoyens, les comités de quartiers, les clubs sportifs, les écoles,… qui souhaitent investir leur énergie dans des actions essentielles au maintien d’un cadre de vie agréable pour tous. J’attache une attention toute particulière aux écoles, mouvements de jeunesse et aux clubs sportifs qui permettent de toucher les plus jeunes d’entre nous et d’inculquer les bons réflexes dès le plus jeune âge ». 

En vertu du règlement de l’appel à candidatures, deux catégories de participants sont appelés à soumettre des projets.

La catégorie 1 reprend :

  • Les comités de quartier de la ville de Charleroi ;
  • Les mouvements de jeunesse établis à Charleroi
  • Les clubs sportifs établis à Charleroi
  • Les ASBL et associations de fait ayant des activités dans le domaine de la propreté et établies à Charleroi

La catégorie 2 reprend les établissements scolaires 

Au total, un budget total de 10.000 euros récompensera 20 projets répartis dans les deux catégories ventilé comme suit : 

Pour la catégorie 1 

Comités de quartier, ASBL et associations :

1 prix de 1.000 euros

4 prix de 500 euros 

2 prix de 250 euros

Mouvements de jeunesse et clubs sportifs : 

1 prix de 1.000 euros

2 prix de 500 euros

2 prix de 250 euros

Coup de cœur : 

1 prix de 500 euros

Catégorie 2

Etablissements scolaires :

1 prix de 1.000 euros 

3 prix de 500 euros

2 prix de 250 euros 

Coup de cœur :

1 prix de 500 euros

Le jury de sélection est constitué de la Commission propreté publique du Conseil communal ainsi que de représentants de l’administration. Les candidatures peuvent être adressées à partir du 1er octobre et au plus tard le 31 octobre 2020 à 

Appel à projets « Prix de la propreté »

Division Propreté

Maison communale annexe

69 rue Appaumée

6043 Ransart

La liste des lauréats sera connue au plus tard au moins de novembre prochain quant aux projets, ils devront être entièrement concrétisés entre le 1er décembre 2020 et le 30 juin 2021 pour les participants de la catégorie 1 et entre le 1er janvier et le 30 juin 2021 pour les participants de la catégorie 2. 

Veuillez retrouver le règlement complet de l’appel à projets dans le document en annexe.

CPAS : un call center spécialement dédié aux usagers non habituels des services d’aide

Société
Description

Dans le cadre de la crise du Covid-19, le CPAS de Charleroi a mis en place une ligne téléphonique spécialement dédiée à ceux qui ne sont pas les usagers habituels mais qui pourraient néanmoins prétendre à une aide : Chômeurs temporaires Covid, artistes, indépendants…). 

Plus d’infos :https://​www​.cpascharleroi​.be/f…

Déploiement d’une économie circulaire : votre avis intéresse la RW

Société
Description

Après une adoption en première lecture par le Gouvernement wallon, le 16 juillet dernier, la Wallonie aimerait recueillir votre avis concernant l’avant-projet de la Stratégie de déploiement de l’économie circulaire sur son territoire

à travers cette Stratégie, le Gouvernement wallon entend accélérer le déploiement d’une économie qui répond à la triple ambition fixée dans la Déclaration de Politique Régionale. Le chemin tracé contribuera à une Wallonie prospère, durable et motrice du progrès en Belgique et en Europe.

. Participez à cette consultation publique avant la fin du mois de septembre afin de coconstruire et de partager une vision commune pour une Wallonie plus circulaire.

Tout le processus est expliqué sur : http://​economiecirculaire​.wallonie​.be/​a​c​t​u​a​l​i​t​e​/​c​o​n​s​u​l​t​a​t​i​o​n​-​p​u​b​l​i​q​u​e​-​s​u​r​-​c​i​r​c​u​l​a​r​-​w​a​l​l​o​n​i​a​-​l​a​-​s​t​r​a​t​e​g​i​e​-​d​e​-​d​e​p​l​o​i​e​m​e​n​t​-​d​e​-​l​e​c​o​nomie

Pour de plus amples informations : economiecirculaire@​spw.​wallonie.​be

Démarchage et publicités sponsorisées au nom du SPW Energie : arnaque !

Société
Description

Démarchage téléphonique parfois agressif, abus de publicités sponsorisées sur les réseaux sociaux, … le SPW « Territoire, Logement, Patrimoine, Énergie » met en garde et rappelle qu’il n’a mandaté aucune société de travaux d’isolation ou d’installation de système de production d’électricité à œuvrer dans ce sens.

Ces agissements ont pour unique but de vous tromper et de vous faire perdre parfois beaucoup d’argent. Soyez vigilants !

Pour de plus amples informations : https://​energie​.wallonie​.be

Covid-19 : subsides extraordinaires aux AMO et aux Mouvements de Jeunesse

Société
Description

L’échevin de la Jeunesse de la Ville de Charleroi, Karim Chaïbaï, octroie un subside à divers services d’aide en milieu ouvert (AMO) et Mouvements de Jeunesse suite à la crise sanitaire liée à la Covid-19. Celui-ci permettra aux diverses structures qui ont répondu à l’appel de s’approvisionner, après un état des lieux de leurs besoins, en matériel sanitaire nécessaire pour faire face à la pandémie. Chaque structure qui a répondu recevra 500 euros.

Dans le courant du mois d’avril dernier, Karim Chaïbaï échevin de la Jeunesse, a pris contact avec les 3 AMO qui officient sur le territoire de Charleroi ainsi qu’avec les unités des divers Mouvements de Jeunesse « à foulards » répartis dans nos 5 districts. Les messages de retour étaient sans équivoque, et ont bien souligné les besoins de nombreuses structures d’adapter leurs locaux, ou encore de se fournir en gel hydro-alcoolique, en masques, gants, etc.

« C’est pour répondre à cet état des lieux dressé conjointement avec ces deux secteurs de la jeunesse, qui occupent des centaines voire des milliers de jeunes tout au long de l’année, que j’ai décidé de leur attribuer un subside extraordinaire. Il était nécessaire d’agir le plus rapidement possible », explique l’échevin de la Jeunesse.

Nouveau subside de fonctionnement destiné à une future Maison des Jeunes, à Jumet Hamendes

Cette année 2020 voit un projet de nouvelle Maison des Jeunes avancer et se concrétiser petit à petit. Le Comité Solidarité Jeunesse (CSJ) se verra octroyer un subside de fonctionnement annuel au même titre que les 8 autres MJ conventionnées avec la Ville de Charleroi. Après la MJ de Roux en 2019, c’est donc au tour de Jumet Hamendes de bénéficier des services d’une structure subventionnée par la ville de façon pérenne, avec un montant de 5.009 euros, comme les autres MJ.”

« Pour le CSJ c’est l’aboutissement de longues années d’un travail acharné qui se voient récompensées, et cela implique également que la Ville soutiendra de plus en plus les projets jeunesse de ce type qui ont pour vocation de durer dans le temps et de s’inscrire dans l’ADN de leurs quartiers respectifs avec une réelle ambition citoyenne », souligne Karim Chaïbaï.

Les autres Maisons des Jeunes n’ont d’ailleurs pas été oubliées durant la crise du COVID-19 et ont toutes bénéficié d’une augmentation substantielle de leur subside de fonctionnement annuel pour leur permettre de faire face aux impondérables que la situation sanitaire a générés, comme expliqué ci-dessus.”