Charleroi
Photographie : Maxwell Ridgeway sur Unsplash

Scission de la gare des bus de Charleroi Sud en deux gares provisoires

Mobilité
Date de début
07/01/2022
Date de fin
28/02/2022
Description

En raison de l’avancement des travaux, la gare des bus de Charleroi Sud sera scindée en deux gares provisoires à partir du 10 janvier 2022.

Dans le cadre de l’aménagement des quais du bord de Sambre, la Ville de Charleroi, le Port autonome de Charleroi et le TEC ont entrepris des travaux à la gare du Sud depuis le mois de juillet 2021. En raison de l’avancement de ceux-ci, la gare des bus de Charleroi Sud sera scindée en deux gares provisoires à partir du 10 janvier 2022. Les lignes allant vers l’est partiront désormais depuis la gare A, située sur le parking P4, tandis que les lignes restantes iront vers l’ouest et partiront depuis la gare B, située en lieu et place de la gare actuelle.

Ces travaux sont prévus pour une durée de minimum 1 an.

Pendant la durée des travaux, un arrêt de tram temporaire sera placé en face de la gare des bus provisoire A. Le parcours des M2 et M3 sera prolongé depuis Tirou pour les voyageurs désirant se rapprocher de l’une ou l’autre gare des bus.

Durant cette phase des travaux, les horaires resteront identiques. Ils sont disponibles sur letec​.be > Se déplacer > Horaires par ligne/​arrêt

Les quais et les lignes qui y sont attribuées sont répartis comme ceci entre les deux gares :

Depuis la gare A :

  • Quai A1 : Lignes 1 – 3 – 18 (Vers Tirou)
  • Quai A2 : 25 – 35 + 138b
  • Quai A3 : 451 + Cerisier
  • Quai A4 : 18 – 19 – 20 (Vers Couillet)
  • Quai A5 : 1 – 3 – 13 – 14 – 52 – Bruyère

Depuis la gare B :

  • Quai B1 : A
  • Quai B2 : 21 – 70 – 170 – M3ab
  • Quai B3 : 71 – 173 – M1ab
  • Quai B4 : 43 – 83 (vers Marchienne) – 68 – ABBA
  • Quai B5 : Spéciaux
  • Quai B6 : 109a — E109 — City
  • Quai B7 : Spéciaux
  • Quai B8 : 85 – 86 – M4ab
  • Quai B9 : 43 – 83 – 71- ABBA (Vers BA)
  • Quai B10 : Spéciaux

Rénovation en profondeur de 5 voiries

Mobilité
Date de début
23/12/2021
Date de fin
30/12/2021
Description

Le Collège communal a décidé d’attribuer cinq marchés publics de rénovation de voirie. Réalisés dans le cadre du Fonds Régional d’Investissements des Communes (2019−2021), ces travaux subsidiés par la Wallonie représentent un montant total de 4.371.045€.

Ce sont des chantiers très attendus des citoyens vu l’état de dégradation et la localisation stratégique des voiries concernées, précise l’Echevin des Travaux Eric Goffart. Pour tous ces chantiers situés au cœur de nos quartiers, les travaux seront réalisés en profondeur et de façade à façade. Ces investissements intègrent le principe STOP qui consiste à prioriser la mobilité douce, l’amélioration de la qualité des espaces publics et l’analyse de l’opportunité de prévoir des pistes cyclables. Une attention particulière est apportée aux cyclistes avec la création de S.U.L (sens unique limité) et de pistes cyclables bidirectionnelles sur certains tronçons. Un volet est également consacré à la végétalisation des voiries qui se matérialisera par la pose d’arbres et d’arbustes en divers endroits”.30,5 millions d’euros en 2021

Les projets prévoient par ailleurs différents types d’aménagements de sécurité routière : sécurisation des carrefours et des passages pour piétons, aménagements pour les P.M.R, coussins berlinois, dévoiement, rétrécissement, dos d’âne, potelets, marquages au sol, signalisations verticales. 

« C’est une excellente année pour la Voirie, résume l’Echevin des Travaux. Les cinq dossiers que nous attribuons ce mardi font partie des dossiers FRIC qui ont pu être lancés en 2021. Ces projets concernent 25 rues et représentent un montant total de 30.534.501,94€ ! A ces investissements, il faut bien évidemment ajouter les montants conséquents que la Ville attribue sur fonds propres via le marché stock à la réhabilitation du réseau routier et à l’amélioration du cadre de vie des citoyens carolos ». 

  • Rue de la Cayauderie à Lodelinsart – Création d’un S.U.L pour les cyclistes 

Réalisé de façade à façade, ce chantier prévoit une rénovation complète des trottoirs en pavés de béton et de la chaussée en bitume, y compris une reconstitution des coffres. Ces travaux, d’un montant de 774.708,53 € TVAC et d’une durée de 160 JO, seront l’occasion de placer des avaloirs neufs et de nouveaux raccordements particuliers, de créer des zones de stationnement hors chaussée en pavés de béton et de nouveaux passages piétons équipés de dalles podotactiles. Un trottoir traversant sera égaleemnt créé. 

Une attention particulière sera portée aux cyclistes avec la création d’un S.U.L. dans la partie en sens unique remontant entre le Chemin Particulier et la rue du Chesnoy à Lodelinsart. Par ailleurs, une piste cyclable bidirectionnelle reliant la rue de Lodelinsart à la rue Jonet sera aménagée. La végétalisation ne sera pas en reste puisque des plantations longitudinales viendront verdir les abords des habitations.

  • Rue Warmonceau à Charleroi – Création d’une zone de plain-pied

Spécificités du chantier qui sera mené à la rue Warmonceau à Charleroi (1.702.775,34 € TVAC) : des zones de stationnement hors chaussée en pavés de béton seront créées ainsi qu’une zone apaisée (zone 30) de plain-pied entre les carrefours de la rue des Châteaux d’Eau et la fin du bâtiment de l’école de l’Alouette. La rue Warmonceau s’étend sur 550 mètres. Plusieurs rues situées à proximité ont déjà fait l’objet d’une rénovation comme la rue du château d’eau et rue de l’Alouette. Durée : 260 JO. 

  • Rue des Bans à Marcinelle : Installation d’arceaux vélos 

La rénovation de la rue des Bans à Marcinelle (477.063,81 € TVAC) permettra – au-delà du remplacement du coffre et des revêtements des trottoirs et de la chaussée — de créer de nouveaux passages pour piétons équipés de dalles podotactiles et d’un trottoir traversant ; de procéder à la pose de potelets et d’arceaux vélos ; et de mettre en place un S.U.L. Les travaux devraient durer 120 JO. La rue du Bierchamps sera également rénovée. 

  • La rue Fond Boulet à Marcinelle – Rétrécissement de voirie et coussins berlinois

Autre chantier très attendu à Marcinelle : la rue Fonds Boulet (676.711,00 € TVAC — 130 JO). Les travaux comprennent la création d’un ilot de dégagement, la réalisation d’un rétrécissement de voirie avec un cousin berlinois, l’aménagement d’un quai de bus, la pose d’hydrocarboné en trottoir et en voirie, la pose de potelets et de nouvelles poubelles, la création de passages pour piétons équipés de dalles podotactiles. Axe très fréquenté à Marcinelle, il permet de rejoindre notamment le Bois du Cazier et la bretelle d’autoroute.

  • La rue Lecomte à Dampremy – Aménagement de sécurité devant l’école

Les travaux à la rue Lecomte à Dampremy, d’un montant de 739.788,56 € TVAC, s’étaleront sur une période de 150 JO (jours ouvrables). Réalisé de façade à façade, ce chantier prévoit une rénovation complète des trottoirs en pavés de béton et de la chaussée en bitume, y compris une reconstitution des coffres. Ces travaux seront l’occasion de placer des avaloirs neufs et de nouveaux raccordements particuliers, de créer des zones de stationnement hors chaussée en pavés de pierre naturelle et de nouveaux passages piétons équipés de dalles podotactiles. Par ailleurs, un trottoir traversant sera créé à la rue Frère Orban. 

En termes de sécurité routière, un plateau sera installé au carrefour avec la rue Jules Houssière, un aménagement de sécurité sera créé au droit de l’école et de nouveaux potelets seront posés. Une attention particulière sera portée aux cyclistes avec la création d’un S.U.L. (sens unique limité). La végétalisation ne sera pas en reste puisque des plantations longitudinales viendront verdir les abords des habitations. Il s’agit d’un des axes structurants de Dampremy empruntés notamment par les automobilistes qui sortent du CEME. 

Rénovation de rues en vue à Marchienne-au-Pont et à Marcinelle

Mobilité
Description

Sur proposition de l’Echevin des Travaux Eric Goffart, deux nouveaux marchés de travaux de réfection complète de voiries viennent d’être attribués. 

Le premier concerne la rénovation de la rue du Congo à Marchienne Docherie pour un montant d’1.018.169,52 €. Réalisés de façade à façade dans le cadre du FRIC (Fonds Régional d’Investissements de Communes), ces travaux permettront de rénover une superficie totale de 1400 m². Particularité de ce chantier : la rue sera aménagée sous forme de plain-pied comprenant un filet d’eau central. Des trottoirs traversants seront créés aux extrémités de la rue. Des travaux d’égouttage sont également prévus. Durée estimée : 130 jours ouvrables, soit environ 6 à 7 mois. Voirie adjacente à la rue Royale qui a été rénovée, la rue du Congo s’étire sur 340 mètres de long et permet de rejoindre la rue de Bayemont.

Le deuxième marché attribué ce mardi porte sur la réfection de la rue Alexandre à Marcinelle. D’un montant de 402.714,02 € financés dans le cadre du FRIC, ces travaux permettront de rénover la chaussée et de procéder à de légers travaux d’égouttage en lien avec le ruisseau de la Fontaine qui Bout. Durée du chantier : 100 jours ouvrables, soit environ 5 mois. Deux autres chantiers ont déjà été menés dans ce quartier à la rue Aurélien Thibaut et à la rue Eudore Pirmez. 

« L’attribution de ces chantiers intervient au terme d’une longue procédure administrative et constitue une étape cruciale avant le début des travaux prévus au retour des beaux jours. Ces deux nouvelles voiries situées en dehors du centre-ville démontrent notre volonté de réinvestir massivement au cœur de nos quartiers », précise l’Echevin.

Ces travaux de chirurgie lourde (remplacement de la voirie comprenant le coffre) viennent compléter les travaux de lifting (remplacement de la couche d’usure) réalisés dans le cadre du marché stock. 

Appel aux dons de couvertures pour le service APPUI

Société
Date de début
01/12/2021
Date de fin
15/01/2022
Description

L’Abri de Nuit Dourlet, l’Urgence sociale ainsi que la mission rue sont à la recherche de couvertures pour être distribuées à l’extérieur aux usagers de leurs services.

Ces couvertures peuvent être déposées à la Rue Spinois n°18 à 6000 Charleroi entre 8h30 et 17h ainsi qu’à l’accueil du bâtiment administratif entre 8h et 16h.

Nous vous remercions déjà pour votre générosité.

La garde hivernale est activée

Mobilité
Description

La garde hivernale a officiellement été activée cette semaine. Les agents de la Ville sont désormais sur le pont 24h sur 24 et 7 jours sur 7 afin d’assurer des conditions de circulation sécurisées sur le réseau routier carolo. Onze circuits prioritaires ont été définis dans le plan d’urgence neige élaboré en collaboration avec le service PLANU (Planification d’urgence). Ces circuits regroupent principalement les grands axes, lignes de bus, quelques points névralgiques, les accès aux hôpitaux, aux maisons de repos, etc. Au-delà des circuits prioritaires, les équipes interviennent dans les rues signalées par la police, les TEC ou les riverains. Les réserves de sel sont actuellement suffisantes pour affronter la neige et le verglas. Comme l’explique l’Echevin des Travaux Eric Goffart : « Le véritable stock de la Ville est chez le fournisseur. La Ville s’approvisionne au fur et à mesure de ses besoins. Nous avons lancé un marché sel pluriannuel de quatre ans d’un montant de 125.000 € par an, afin d’assurer un approvisionnement à chaque fois que le besoin s’en fera sentir afin d’assurer la sécurité des automobilistes sur le réseau routier ainsi qu’au niveau d’accès importants.” 

820 tonnes de sel déversées l’hiver dernier

L’hiver dernier, les équipes ont déversé 820 tonnes sur les routes carolos ! Rappelons qu’afin de rendre le service d’épandage encore plus efficace, la Ville de Charleroi a installé trois nouveaux silos de 60m³. Ils sont répartis sur trois sites : à Marcinelle, Gilly et Montignies-sur-Sambre. Montant de l’investissement : 216.741EUR !

Les riverains ont le devoir de déneiger leur trottoir

Enfin, il est important de rappeler que les riverains ont également certains devoirs en cas de neige ou de verglas. Le règlement de police stipule en effet qu’ils sont responsables de l’état de leur trottoir et qu’ils doivent veiller à dégager un passage suffisant devant leur habitation et, au besoin, de saler leur trottoir.

Charleroi DC : la gazette de chantier

Aménagement urbain
Date de début
29/10/2021
Date de fin
30/11/2021
Description

Retrouvez les dernières informations liées à Charleroi DC.

Téléchargez la gazette ici.

Tout savoir sur le Covid Save Ticket et le port du masque !

Société
Date de début
22/10/2021
Date de fin
30/04/2022
Description

Le Covid Save Ticket sera exigé à partir du 1er novembre en Wallonie. 

Vous vous posez des questions quant à son application, les lieux où il peut être exigé ou encore sur qui peut vous contrôler ?

Retrouvez la FAQ relative au Covid Save Ticket (CST) et au port du masque sur le site de l’AViQ.

Nous attirons votre attention sur le fait que cette FAQ évolue très régulièrement.

L’action « BeSafe@home » : se prémunir contre les cambriologes pendant les mois sombres

Sécurité
Date de début
07/10/2021
Date de fin
01/03/2022
Description

Le SPF Intérieur organise une nouvelle campagne de lutte contre les vols, pendant toute l’année : « BeSafe@home ». L’accent est naturellement mis sur la lutte contre le cambriolage durant cette période de mois sombres. La Direction Prévention et Sécurité de la Ville de Charleroi prend pleinement part à cette opération et vous conseille, via son Service Prévention des Délits.

Vous vous dites que vous sortez moins qu’avant, que vous êtes plus souvent en télétravail et que vous courez moins de risque d’être victime d’un cambriolage. Sachez que les cambrioleurs peuvent entrer, voler et fuir en 5 minutes. Pas besoin donc de longue période d’absence : il suffit d’aller faire une course ou de conduire ses enfants à l’école ou à une activité. Les cambriolages augmentant lors des mois sombres, il parait donc utile de se demander ce que l’on peut faire pour les prévenir.

De bonnes habitudes

La prévention du cambriolage commence par la prise de bonnes habitudes. Comme toujours, fermez les portes et les fenêtres à clé même lors d’une courte absence ou encore ne laissez pas d’objets attrayants tels qu’ordinateur portable, smartphone, visibles depuis les fenêtres donnant sur la rue. Pendant les journées courtes d’automne et d’hiver, il est plus facile pour les cambrioleurs de déceler si vous êtes présent ou non : pas de lumière, volets baissés, etc. Donnez donc l’impression que votre habitation est occupée en mettant des lampes sur minuterie aléatoire ou en laissant une radio allumée. Evitez également les cambriolages via le premier étage qui sont de plus en plus courants. Pensez à sécuriser le premier étage de votre habitation car les cambrioleurs utilisent tout ce qu’ils ont à leur portée pour atteindre l’étage : gouttière, meubles de jardin, échelle, échafaudage, etc.

Le conseiller en prévention vol

Vous ne savez pas par où commencer ? Faites appel au conseiller en prévention vol de la Ville de Charleroi. Il se déplace gratuitement chez vous pour analyser les points faibles de la sécurité de votre habitation et vous donne des recommandations pour diminuer les risques. Il peut ainsi vous conseiller la prise de mesures de prévention mécaniques telles que la sécurisation des portes : fermeture multipoints, cylindre de sécurité ou rosace. La sécurisation des fenêtres est également importante : poignées à clé, verrous en applique ou verre feuilleté. Rien n’est obligatoire, c’est vous qui décidez quelles mesures de prévention vous souhaitez ou non appliquer. De plus, les avis du conseiller en prévention vol sont neutres, objectifs et totalement gratuits. N’hésitez plus ! Intéressé ? Prenez rendez-vous avec votre conseiller en prévention vol. Le respect total des mesures sanitaires sera assuré.

Encore quelques conseils en cette période de mois sombres :

  • Installez un éclairage équipé d’un système de détection de mouvements autour de votre habitation.
  • Ne laissez pas de mot concernant votre absence sur votre porte.
  • Faites une demande de surveillance gratuite de votre habitation pendant vos vacances ou lors d’un séjour prolongé à l’hôpital. Pour ce faire, vous pouvez vous adresser à votre police locale ou directement en ligne via « www​.police​.be ».
  • Vérifiez si votre habitation est visible de la rue et taillez les éventuels arbres ou plantes qui gênent la visibilité.
  • Ne laissez pas traîner d’outils ou d’échelles qui pourraient faciliter le travail des cambrioleurs. Fermez à clé votre abri de jardin.
  • Ne mettez pas sur votre trottoir les emballages d’objets prisés par les cambrioleurs : téléviseur, ordinateur, etc.
  • Déposez vos objets de valeur (argent et bijoux) dans un coffre à la banque.
  • Enregistrez les numéros de série, notez les caractéristiques de vos objets de valeur et photographiez vos bijoux.
  • Sollicitez une personne de confiance qui viendra donner vie à votre habitation, par exemple pour relever le courrier, ouvrir/​fermer les volets, tondre la pelouse, etc.
  • Jetez également un œil sur les habitations de vos voisins et signalez sur-le-champ tout agissement suspect aux services de police, au numéro 101 ou auprès de votre zone de police locale. Notez aussi le numéro de plaque et la marque d’un véhicule dont le(s) occupants(s) ont un comportement qui vous semble suspect, puis communiquez ces informations à la police.

Vous trouverez aussi de nombreux conseils de prévention contre le vol et l’opération BeSafe@home sur votre réseau social préféré :

Infos :

Service Prévention des Délits Direction Prévention et Sécurité T : 071/86 15 47 M : spd@​charleroi.​be

Prolongation de l’opération Shopping malin”

Mobilité
Date de début
21/09/2021
Date de fin
31/01/2022
Description

Bienvenue en cette période de grands travaux, l’opération Shopping malin” est prolongée jusqu’au 31 janvier. Rappelons que celle-ci permet de stationner GRATUITEMENT LE SAMEDI en centre-ville sur les boulevards Devreux, Audent, Defontaine et Joseph II. Sa prolongation jusqu’au 31 janvier 2022 couvre ainsi la période des achats de fêtes de fin d’année et celle des soldes du début 2022. Le choix de ces boulevards, au coeur de Charleroi, assure une proximité allant de 500 à 750 m avec, notamment, la place verte et son offre commerciale.

Travaux à la rue Charbonnel à Ransart : voici le plan de déviation

Mobilité
Date de début
10/09/2021
Date de fin
31/03/2022
Description

L’important chantier de rénovation en profondeur de la rue Charbonnel à Ransart commencera dans le courant de la semaine du 13 septembre. Les déviations sont désormais connues. La première phase qui se déroulera jusqu’à la fin de l’année concerne le tronçon compris entre le carrefour avec la rue Eau-sur-elle et le carrefour avec la rue du Vigneron (partie restante de la rue Masses Diarbois). 

Attendu de longue date en raison de l’état de dégradation du revêtement, le chantier de la rue Charbonnel permettra de rénover en profondeur les trottoirs (4150m²) et la chaussée (7500m²), les bordures, les éléments linéaires et de remplacer 40 avaloirs. 

« Un montant de 1.647.182 euros est consacré à ces travaux qui devraient durer 300 jours ouvrables. Cet axe reliant la rue Masses-Diarbois et la rue Joseph Wauters est emprunté par les bus du TEC et abrite une centaine d’habitations ainsi que des commerces dont l’Intermarché. Ces travaux seront l’occasion de rénover également la 2e partie de la rue Masses-Diarbois », précise l’Echevin des Travaux Eric Goffart.

Ce chantier est co-financé par la Wallonie dans le cadre du FRIC (Fonds Régional d’Investissement des Communes). 

Les travaux se dérouleront en trois phases. Durant toute la durée du chantier, le stationnement sera interdit durant les heures de travail. Un cheminement piéton sera créé ainsi que des passerelles pour les habitations. 

Phase 1 : Entre le carrefour avec la rue Eau-sur-elle et le carrefour avec la rue du Vigneron (partie restante de la rue Masses Diarbois) 

La première phase se déroulera jusqu’à la fin de l’année. Des déviations seront mises en place : 

  • Au départ des rues Wauters et de la rue de la Flanière ainsi que du carrefour formés par les rues Masses-Diarbois/Eau-sur-Elle : la déviation s’organise via la rue Eau-sur-Elle et la rue Tayant (placées dans les deux sens) ; 
  • Au départ de la rue de la Station : la déviation s’organise via la rue Albert 1er et la rue Longue ;
  • Au départ de la Rue Puits n°4 : la déviation s’organise via la rue de la Flanière et la rue Eau-sur-Elle, rue Tayant. 

Phase 2 : Entre le carrefour avec la rue du Vigneron et avant la sortie du parking de la crèche (but : permettre de garder une entrée sortie pour la Crèche et l’Intermarché). 

Phase 3 : Entre le la sortie de la crèche et la Rue de Gosselies. 

En vue d’informer au mieux les riverains, les commerçants et les professions libérales, une réunion d’information s’est tenue le 2 septembre. 

L’important chantier de rénovation en profondeur de la rue Charbonnel à Ransart commencera dans le courant de la semaine du 13 septembre. Les déviations sont désormais connues. La première phase qui se déroulera jusqu’à la fin de l’année concerne le tronçon compris entre le carrefour avec la rue Eau-sur-elle et le carrefour avec la rue du Vigneron (partie restante de la rue Masses Diarbois). 

Attendu de longue date en raison de l’état de dégradation du revêtement, le chantier de la rue Charbonnel permettra de rénover en profondeur les trottoirs (4150m²) et la chaussée (7500m²), les bordures, les éléments linéaires et de remplacer 40 avaloirs. 

« Un montant de 1.647.182 euros est consacré à ces travaux qui devraient durer 300 jours ouvrables. Cet axe reliant la rue Masses-Diarbois et la rue Joseph Wauters est emprunté par les bus du TEC et abrite une centaine d’habitations ainsi que des commerces dont l’Intermarché. Ces travaux seront l’occasion de rénover également la 2e partie de la rue Masses-Diarbois », précise l’Echevin des Travaux Eric Goffart.

Ce chantier est co-financé par la Wallonie dans le cadre du FRIC (Fonds Régional d’Investissement des Communes). 

Les travaux se dérouleront en trois phases. Durant toute la durée du chantier, le stationnement sera interdit durant les heures de travail. Un cheminement piéton sera créé ainsi que des passerelles pour les habitations. 

Phase 1 : Entre le carrefour avec la rue Eau-sur-elle et le carrefour avec la rue du Vigneron (partie restante de la rue Masses Diarbois) 

La première phase se déroulera jusqu’à la fin de l’année. Des déviations seront mises en place : 

  • Au départ des rues Wauters et de la rue de la Flanière ainsi que du carrefour formés par les rues Masses-Diarbois/Eau-sur-Elle : la déviation s’organise via la rue Eau-sur-Elle et la rue Tayant (placées dans les deux sens) ; 
  • Au départ de la rue de la Station : la déviation s’organise via la rue Albert 1er et la rue Longue ;
  • Au départ de la Rue Puits n°4 : la déviation s’organise via la rue de la Flanière et la rue Eau-sur-Elle, rue Tayant. 

Phase 2 : Entre le carrefour avec la rue du Vigneron et avant la sortie du parking de la crèche (but : permettre de garder une entrée sortie pour la Crèche et l’Intermarché). 

Phase 3 : Entre le la sortie de la crèche et la Rue de Gosselies. 

En vue d’informer au mieux les riverains, les commerçants et les professions libérales, une réunion d’information s’est tenue le 2 septembre.