Charleroi

Abattre un arbre c’est abattre une source de vie,​y avez-vous bien réfléchi ? Sauf pour raisons de sécurité ou de maladie, il est essentiel de préserver la diversité des espèces et le volume du parc arboré. Il y va de la santé du territoire et de ses habitants.

Sur le territoire de Charleroi, les conditions d’abattage et d’élagage des arbres sont à la fois définies :

par le CoDT de la Région Wallonne (art. D.IV.4 et R.IV.4.)par un règlement communal complémentaire (Délibération du Conseil communal du 21 février 2011)Une autorisation est donc nécessaire. Vous devez introduire une demande auprès du service Nature en Ville qui fera l’objet d’un rapport technique. Vous recevrez une réponse dans les 45 jours ouvrables à compter de la date de réception du dossier complet ou dans les 90 jours si votre demande est introduite entre le 1er juillet au 31 août.

Une fois l’autorisation des services de la ville accordée, vos travaux devront être réalisés entre le 1er octobre et le 30 mars afin de respecter le cycle de l’arbre et les périodes de nidification.

Si votre arbre est considéré comme remarquable par le CoDT, le service vous guidera pour introduire une demande de permis d’urbanisme auprès de la Région Wallonne. 

Attention, une amende de 250 euros par arbre peut être réclamée aux propriétaires qui ne respectent pas cette procédure, détaillée dans le règlement Communal relatif à l’abattage et à la protection des arbres et des haies.

Enfin, la ville de Charleroi applique un principe de compensation : pour chaque arbre abattu, la replantation d’un arbre est toujours exigée !

Chaque cas est spécifique et le service Nature en ville est à votre disposition pour vous conseiller. 

Comment introduire une demande ?

Votre demande doit être adressée au service Nature en ville

soit par courrier :

Service Nature en ville
Maison communale annexe, Rue Appaumée 69
6043 Ransart

soit par mail :

Abdelgani.​ElMessaoudi@​Charleroi.​be

Pour être complète, elle doit comporter :

  • le formulaire de demande d’abattage et d’élagage d’arbres dûment complété et signé par le propriétaire du terrain ;
  • un croquis de repérage ;
  • des photographies (photos du site montrant 3 vues différentes et 2 photos complémentaires montrant la présence de défauts” ‑pourriture, champignon, chancre, arrachement…

Consultez le règlement communal relatif à l’abattage et à la protection des arbres et des haies.