L'actu' du Collège

Mercredi 13 Septembre 2017 - 08:04

A l'initiative de l'échevin des Travaux Eric Goffart, le Collège communal a décidé d'approuver l'attribution d'un marché public de travaux de toitures d'un montant de 6.039.890 euros. Ce marché s'étale sur une durée de 3 ans. Plusieurs bâtiments pourront bénéficier d'un nouveau toit via ce marché. Voici les sites concernés :

Défi – Jumet

COB – Gilly

Ecole Cobaux – Charleroi

Ecole des Haies – Mont-sur-Marchienne

SLT – Montignies-sur-Sambre

Salle de judo – Ransart

Club de football – Ransart

Crèche Dourlet – Charleroi

Technopôle Villette – Marchienne-au-Pont

Des subsides UREBA (Utilisation Rationnelle de l'Energie dans les Bâtiments) seront sollicités auprès de la Wallonie pour ces travaux.

“Cette nouvelle enveloppe complète les investissements déjà consentis en matière de rénovation énergétique dans nos bâtiments publics. Depuis le début de la législature, des travaux de toitures ont été réalisés dans plus de 50 bâtiments publics : soit via une rénovation complète de toiture (16 bâtiments pour un montant d'environ 4 millions d'euros), soit via des interventions ponctuelles (16 bâtiments visés par le marché stock toitures d'un montant de 726.000€), soit lors des nouvelles constructions ou des rénovations en profondeur (14 bâtiments) ou, enfin, via des travaux réalisés en interne par le service Travaux comme par exemple à l'école des Hayettes à Roux ou au club RUFC à Ransart. De cette manière, nous poursuivons notre action en matière d'économie d'énergie”, précise l'échevin des Travaux, Eric Goffart.

Très prochainement, deux importants chantiers de rénovation complète de toitures vont démarrer : à la salle Ballens à Monceau-sur-Sambre pour un montant de 569.145€ et, d'ici quelques mois, à l'hôtel de ville de Charleroi où un montant de 2 millions d'euros sont nécessaires pour remplacer les quelque 5.000m² de toitures.

Nouvel égouttage pour trois voiries

Sur proposition du même échevin, le Collège communal a décidé d'attribuer deux marchés de travaux de voirie et d'égouttage. Le premier marché concerne la rue du Fonterbois à Mont-sur-Marchienne. Il s'agit d'un chantier de façade à façade comprenant la réfection des trottoirs, des éléments linéaires et de la chaussée. Des travaux d'aménagement de l'égouttage sont également prévus. Pour ce dernier aspect, la Ville bénéficie d'une intervention de la SPGE d'un montant de 298.083€HTVA. Le montant restant, soit 383.600€ TVAC est subsidié à hauteur d'environ 50% par la Wallonie dans le cadre du Fonds d'investissement. Le montant total TVAC s'élève à 744.332€.

Le second marché d'un montant total d'1.125.369€ concerne des travaux de voirie et d'égouttage de la Cité Demoulin à Monceau-sur-Sambre et de la rue de la Clinique à Jumet. L'intervention de la SPGE s'élève à 328.679€ HTVA. Le montant restant, soit 599.725€ est subsidié à hauteur d'environ 50% par la Wallonie dans le cadre du Fonds d'investissement.

La Ville de Charleroi dispose, dans le cadre du Fonds d'investissement (mécanisme de subsidiation visant la rénovation des infrastructures routières et les aménagements d'égouttage), d'une enveloppe de 18 millions d'euros, subsidiés par la Wallonie à hauteur de 50%.

Salubrité publique

Il est indispensable d'investir sur le réseau d'égouttage à deux niveaux : soit via la rénovation des collecteurs et des canalisations existants, soit via le placement de nouveaux systèmes pour récolter et acheminer les eaux de pluie et les eaux usées. Pour l'ensemble de ces trois rues, on agit sur ces deux aspects : une quarantaine d'habitations pourront enfin être raccordées tandis qu'environ 80 maisons verront leur raccordement remis à neuf“, précise l'échevin des Travaux, Eric Goffart. “Depuis le début de la législature, nous avons mené plusieurs chantiers d'envergure en matière d'égouttage notamment à Mont-sur-Marchienne (rue de l'Industrie, place Jennar, rue Jean Jaurès, rue du Cimetière, rue Séraphin Anthoine et rue du Cerisier) et à Charleroi Nord (rue Pige-au-Croly, rue Falony et rue du Roton). En ce moment, un important chantier est en cours à la rue Jean Jaurès à Montignies-sur-Sambre”, poursuit Eric Goffart.

Ces chantiers sont prévus chacun pour une période de 7 mois, hors congés et intempéries.      

Travaux à la rue Jaumet à Marchienne Docherie

Toujours sur proposition de l'échevin Eric Goffart, le Collège communal a décidé d'attribuer un marché de travaux de voirie à la rue Jaumet à Marchienne Docherie au montant de 1.262.129€. Ce chantier de façade à façade est réalisé dans le cadre du Fonds Régional d'Investissement Communal de la Wallonie. La rue Jules Jaumet constitue l'un des axes structurants du quartier de la Docherie, avec une longueur de 450 mètres et 200 habitations.

Plusieurs voiries avoisinantes ont déjà fait l'objet d'une rénovation dans la cadre des Plans Routes successifs de la Ville : les rues de Jumet, Royale, Bauwens, de la Colline et Dubois.  

Nouvel éclairage pour le terrain de tennis de Gilly

A l'initiative des Echevins des Travaux Eric Goffart et des Sports, Philippe Van Cauwenberghe, le Collège communal a décidé d'attribuer un marché visant le remplacement des poteaux d'éclairage du terrain de tennis de Gilly (chaussée de Lodelinsart) au montant de 84.030€.

Les travaux prévoient la pose de quatre poteaux d'éclairage, la réfection du pourtour du terrain ainsi que la pose de nouveaux bancs.