Quand des enfants de 6è primaire découvrent quelques métiers de la Ville de Charleroi...

Jeudi 18 Mai 2017 - 14:13

Au travers de ses différents services, la Ville de Charleroi compte de nombreux métiers qu'il est intéressant à faire découvrir à des jeunes. Quand des ouvriers communaux du service des bâtiments se prennent au jeu, cela débouche sur une belle et conviviale journée d'échange des savoirs faire et une mise au jour des professions dites manuelles qui méritent d'être mieux connues. C'est la belle expérience qu'ont pu vivre, ce jeudi 18 mai, quelques 23 enfants de 6è primaire de l'école communale de Marcinelle-Hublinbu.

Tous les grands discours ne vaudront jamais, on le sait, une bonne mise en situation. Partant de ce principe légèrement dévoyé de son sens premier, on en convient, les p'tits bouts de 6è primaire de l'école verdoyante de la rue du Panorama, à Marcinelle-Hublinbu, située à quelques encâblures du Centre de Délassement, étaient invités, ce jeudi, dans le cadre du projet « découverte des entreprises » initié par la Cité des Métiers, à découvrir précisément, avant leurs camarades de l'école du Bois de Ransart, mardi prochain, une belle game de ces métiers techniques représentatifs du secteur de la construction. Découvrir, avec les yeux et avec les mains: Apprendre à assembler et peindre un nichoir pour oiseaux, carreler un dessous de plat, réaliser de petits travaux de plomberie et d'électricité ou encore maçonner vaille que vaille un petit mur en briques, etc figuraient au programme des activités de la journée. « Ils sont enchantés et agréablement surpris », devait nous déclarer d'emblée Edith Canon, la directrice des lieux.

« Pour une fois, nos ouvriers ne sont pas venus pour effectuer une réparation, mais participer à un beau et concret projet pédagogique qui est une manière de mettre en valeur le qualifiant et valoriser en quelque sorte nos services. Cela permet aussi, par là, de conscientiser les enfants à respecter les bâtiments qu'ils occupent » expliquait, fort enthousiaste, l'échevin Eric Goffart.

Les services? parlons-en. Si les ouvriers en question sont récemment venus dans l'implantation y rénover les blocs sanitaires- dans le cadre du projet « Ne tournons pas autour du Pot" soutenu par la Fondation Roi Baudouin les marmots n'ont pas omis à cette fin d'exprimer leurs besoins et desiderata,- ici, c'est avec une autre casquette qu'ils étaient appelés à répondre aux inombrables questions des petites têtes blondes. Et toujours avec le sourire. Merci à eux, aux hommes de l'ombre toujours affairés au four et au moulin.

« L'idée consiste à faire en sorte que le projet puisse prendre de l'ampleur et - pourquoi pas?- s'étendre à d'autres écoles communales de Charleroi ». Selon l'échevine en charge de l'Enseignement, Julie Patte, elle aussi ravie par ce coup d'essai réussi, et Virginie Appart, chargée de Missions pour la Cité des Métiers, cette première expérience pourrait servir en effet d'exemple et susciter l'émulation.  « L'objectif, c'est qu'au bout du tronc commun, les enfants puissenr opter pour un choix positif. On espère que cela permettra de positiver un choix et de susciter (sait-on jamais)des vocations ». C'est dans cette optique et des prescrits du Pacte d'Excellence, que tous les acteurs, au premier chef la Cité des Métiers au travers de divers programmes d'animation, conjuguent leurs efforts.