Hubert VOLON

Hubert VOLON,

En 1961, Hubert découvre les arts martiaux durant son service militaire.
En 1963, il s’inscrit au club de Gilly où il pratique différentes disciplines en arts martiaux.  Avec ce club il participe aux compétitions nationales et internationales tant en individuel qu’en équipe.
En 1964, suite à un accident de circulation, il fait une pause.
En 1966, reprise des entraînements et des compétitions.
En 1969, il s’inscrit au club de DAMPREMY avec Pol  LEFIN.
En 1970, il devient assistant moniteur des jeunes qui désirent pratiquer activement le judo.
En 1971, passage au 1er kyu (ceinture marron), il suit les cours de secourisme et s’inscrit au concours d’arbitrage.   Rassurez -vous, il reste compétiteur !
En 1974, il est nommé 1ier Dan (ceinture noire) de judo, il reçoit dans le même temps son brevet d’arbitrage et celui de secouriste ambulancier.
En 1975, il devient moniteur instructeur dans le club de Pol LEFIN à Châtelet.
En 1976, nommé 2ème Dan judo (NI-DAN), il devient trésorier de la fédération « ACADEMIE KAWAISHI »
En 1977, il démissionne de son poste de moniteur à Châtelet , et fonde à Heppignies le club de judo C.H.A.M. Centre Heppignies d’Arts Martiaux.
Voulant se donner à fond tant au niveau de ses élèves que de la continuité de sa formation afin d’obtenir un grade supérieur, il arrête les compétitions.
En 1979, il est nommé 3ème Dan (SAN DAN) et le grade d’arbitre national. Il devient également responsable à la commission technique d’études des postulants aux grades « DAN »
En 1980, il est nommé instructeur pour les arbitres stagiaires. Directeur technique judo adjoint pour les cours fédéraux et Shiai.  Membre de la commission des grades de l’Académie Kawaishi.
En 1984, Hubert continue sa progression, il devient Arbitre international,  responsable ’organisation et étude technique pour l’arbitrage’.  Il s’inscrit  à l’I.M.A.F. (International Martial Arts Fédération) organisation des hauts grades « DAN » du Kobudo (judo, ju-jutsu, karaté,aïkido, iai, aiki-jitsu, aiki-kai, hoshin).
En 1987, il est nommé 4ème Dan Judo (Yon-dan), il est à la Commission Européenne de Judo et devient instructeur de Judo pour l’I.M.A.F. Europe.
En 1993, nommé 5ème Dan judo (Go-dan) par une commission  internationale de hauts grades. Responsable de stage en technique judo.
En 1998, nommé 6ème Dan Judo (Roku-dan) Maître en Arts Martiaux.
En 2003, il démissionne des fonctions administratives et techniques de l’Académie Kawaishi .  Il s’inscrit à la Fédération ALAME comme responsable technique judo, commission des grades et arbitrages judo.
En 2007, Nommé 7 ème Dan judo (Shichi-Dan) commission des grades.

Quel parcours, j’en ai le souffle coupé.  ’VOLON’ serait-il synonyme de volonté ?... je ne sais pas mais j’ai entendu dire que sa fille suivait son exemple, elle se prénomme Sophie et a déjà un fameux palmarès.
Merci Monsieur VOLON pour l’exemple que vous nous transmettez, courage, ténacité car sur le côté il reste la famille qui n’en démérite pas moins.

MURRIERI Véronique